Lòcs (toponymie, paysage...) de Lucmau

Bazadais

Lucmau

Le Cercle de la Concorde


Les Cercles de Gascogne en croissance

Si quelqu’un connaît un nom plus gascon pour cette jolie maison.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Bazadais

Lucmau

Parc des Espussas

Cad. Napo. :
 TA section D : Parc des Espussas
 section D5 : Parc des Spusas
Près des Parcs de Madrolle et de Tucot.
Deux pistes :
64240 Gère-Bélesten LAS ESPUSES
33257 Lugaignac AUX ESPISSACS

prepausat per Tederic Merger ;

 

 
Bazadais

Lucmau

Les Aguibaux
Los Aguibaus / Lous Aguibàws

en graphie alibertine :

Laguibau + (l')Aguibau
Nom à expliquer. Attesté par exemple à Noaillan (Bazadais) en 1617,LAGUIBAU]. (...)

prepausat per Tederic Merger ;

 

 
Bazadais

Lucmau

Le Péchit

en graphie alibertine :

Peishic ? Peiic ?
Peiic ? Pelhic ? Prononcer "Peyic". La graphie Peiic peut paraitre bizarre, (...)

Le lien avec Peishic (lui-même non élucidé) est hypothétique. Il faudrait voir si localement la finale c peut se confondre avec la finale t.


 

 
Bazadais

Lucmau

Garenne de Captieux

en graphie alibertine :

La Garena
Prononcer "La Garéne", "La Garéno"...

garena / garenne

Prononcer "garéne", "garéno"...
L’origine de ce mot, probablement importé en Gascogne il y a longtemps, et présent dans la toponymie surtout en périphérie gasconne, est controversée.
Multidiccionari francés-occitan

Mistral semble avoir hésité entre le sens français de forêt réservée (et peut-être dédiée à la chasse) et un sens lié à une racine gar qui serait en rapport avec le chêne et qu’on retrouverait dans garrigue.
Palay donne le sens de chênaie.

Capsius
Prononcer "Capsious"

cap / tête, bout

Aussi bout ou extrémité de quelque chose.
Ex : cap deu bòs = bout (fin ou commencement) du bois.
dérivé : acabar (terminer)


 

 
Bazadais

Lucmau

L’Estroupiat

en graphie alibertine :

L'Estropiat
Prononcer "L’Estroupiatt".

estropiar / estropier

Prononcer "estroupià".


 

 
Bazadais

Lucmau

Le Camp du Poteau
Lo Camp deu Poteu / Lou Cam dou Poutéw

en graphie alibertine :

(lo) Poteu
Prononcer "(lou) Poutéw". Semble une gasconisation du mot français (...)

(lo) Camp
Prononcer "(lou) Cam". Du latin campu(s) "champ".

camp / champ

Souvent prononcé "cam", sans faire entendre le p final.
campanha : campagne


 

 
Bazadais

Lucmau

Les Guillems

en graphie alibertine :

Guilhem

Guilhem Guilhelma / Guillaume

Comme l’explique J.Tosti, sur son site des noms, "nom de personne d’origine germanique, Willhelm (will = volonté + helm = casque)".

Le troubadour gascon Amaniu de Sescas, dans son "Ensenhamen de la donzela" écrit vers 1280-1290 évoque Guilhelma, fille de Gaston VII Moncade, vicomte de Béarn (1229-1291) :
"Sur l’autre Guilhelma, connue pour être la plus noble, je vous dirai :
la fille de monseigneur Gaston, avec sa belle "manière" a obtenu toutes les bonnes qualités de notre pays.
La Gascogne et son territoire, est grandement illuminée par elle, car sa séduisante personne y est née et y a été élevée."

version originale :
"Altra Guilhelma say pus auta, que.us dirai : la filha d’En Guasto, c’ab sa
bela faiso a tans bos aibs conques de tot nostre paes. Guascuenhe l’encontrada
n’es fort illuminada, car lo sieus cors grazitz y fo natz e noiritz."

[trouvé par Guilhem Pepin dans Giuseppe E. Sansone, Testi
didattico-cortesi di Provenza, Bari, 1977]

Guilhamon (à la française, Guillamon), (dans les anciens écrits béarnais : Guilhamo), Guilhamet, Guilhamòt... sont des dérivés de "Guilhem".


 

 
Bazadais

Lucmau

La Palomière

en graphie alibertine :

La Palomèra
Prononcer "La Paloumèro"

paloma / palombe

Prononcer entre paloume et paloumo.
dérivés :
palomaire (souvent écrit "paloumayre" en français), palomèra (palombière - prononcer entre paloumère et paloumèro)...
palomèir (palonnier) n’a apparemment rien à voir avec paloma ; mais peut-être que si dans certains cas !
Mise à jour 2019 : palomèir (paloumeÿ) est plus probablement la forme masculine et nord-gasconne de palomèra, comme le dit Bernat ci-dessous.

"Palomière" est une forme hybride entre le français et le gascon.


 

 
Bazadais

Lucmau

Grand Cassiet

en graphie alibertine :

(lo) Cassiet

casso, casse, cassi / chêne

cassi est plutôt girondin, une autre forme gasconne est casso (prononcer "cassou" en accentuant la première syllabe), et casse existe aussi.
En langue gauloise : cassanos

"cassi-casso-casse" est-il plutôt le chêne pédonculé , le chêne tauzin étant "tausin" ?*
Dérivés (pour dire "chênaie" :)
cassiar (masc.), cassia o cassièra (fem.), cassiet, cassieda, cassoeda, cassanha (le si courant "cassagne"

*Le basque a deux mots différents : haritz pour "chêne pédonculé", ametz pour "chêne tauzin". Au Pays basque, le premier était particulièrement révéré.

Ostau deus Cassos / Oustaou dous Cassous
Proposition de typographie gasconne.
Tederic M.