Lòcs (toponymie, paysage...) de La Sauve

Créonnais Entre-deux-Mers

La Sauve

le Greley

en graphie alibertine :

Lo Grelèir
Prononcer "Lou Gréleÿ".

agreu, agreule / houx commun

Prononcer entre "agréou" et "agrew".

Peut atteindre 15 à 20 m de haut et plus de 200 ans. Fruits toxiques (purgatifs, nausées, vomissements). Utilisé en pharmacologie (cœur, fièvre, bronchite…). On extrait la glu de l’écorce. [Gilles Granereau]

Variantes ou dérivés :
agriu : grand houx [JF Laterrade]
agreule : houx
agreulon : petit houx
agreular (prononcer "agréoulà") ou agraular (prononcer "agraoulà") : lòc plantat d’agreule

Autre forme :
grehle, agrehle [Gaby]

Lieu planté de houx (lo grehlèir < *acrifoliarium)

prepausat per Gaby ;

 

 
Créonnais Entre-deux-Mers

La Sauve

Beaugard
Lo Baujar ? / Lou Baoujà ?

en graphie alibertine :

(lo) Baujar
Prononcer "(lou) Baoujà".

bauja / herbage, graminée ?

Prononcer "bàwje", "bàwjo"...
« bauge, baugey (Méd.) s. – Herbage, meule d’herbes, bauge. N. de l. et de p. Palay »
Multidiccionari francés-occitan

« BAUCO, (...) BAUCHO (...) s. f. Graminée à feuille rude, graminée à tige dure que les animaux ne mangent guère, gramen ou graminée en général, touffe de foin grossier (...)
Tresor dóu Felibrige »

Cassini : Beaugars
Etat major 19e : Béougars


 

 
Créonnais Entre-deux-Mers

La Sauve

Marchet

Correspond au "Marchès" côté Créon.
Marchés


 

 
Créonnais Entre-deux-Mers

La Sauve

Les Bayches de Ferchaud

en graphie alibertine :

Las Baishas
Prononcer "Las Bashes", "Las Bashos"...

baish / bas

Prononcer "bach".
baisha (prononcer entre "bache" et "bacho") : "basse" (si adjectif) et "bas-fond" ou "fond de vallée" [La Lomagne n°1] si c’est un nom commun féminin.
baishon (prononcer "bachou(ng)") :
bachoù sf. Bas-fond ; déclivité. V. bache. Palay
Multidiccionari francés-occitan


 

 
Créonnais Entre-deux-Mers

La Sauve

Terrey-rouge

en graphie alibertine :

Lo Terrèir
Prononcer "Lou Terreÿ".

terrèir, terrèr / tertre

Prononcer "terreÿ".
Variante : tarrèir ("tarreÿ")
Une forme non nord-gasconne terrèr ("terrè") semble exister, attestée par le nom de famille Terré surtout en Couserans.


 

 
Créonnais Entre-deux-Mers

La Sauve

Sorbey

en graphie alibertine :

(lo) Sorbèir
Prononcer "Lou Sourbeÿ".

sorbèr, sorbèir / sorbier

Prononcer respectivement "sourbè", "sourbèï".
sorbèr en gascon central et méridional.

Un sorbet (prononcer "sourbét") devrait être un bois planté de sorbiers.


 

 
Créonnais Entre-deux-Mers

La Sauve

Le Reyssou

Cad. napo. (Section E feuille 3 : Saint-Pierre) : au Reyssoue


 

 
Créonnais Entre-deux-Mers

La Sauve

rue de Gestas

en graphie alibertine :

Gestars
Pluriel de "gestar", à prononcer "gestàs". Un "gestar" ("gestà") doit être un (...)

gèsta, genèsta / genêt

Prononcer entre "gèste", "gnèsto", "yèste", "yèsto"...
variante :
nhèsta (prononcer entre "gnèste" et "gnèsto")
anhèsta semble aussi exister, donc avec un "a" de soutien, comme en témoignent en Armagnac par exemple des lieux "Lagnesta" qui ne peuvent guère être que des "L’anhestar" (lieu planté de genêt).
Il y a d’ailleurs des noms de lieu répertoriés "Laguesta" qui doivent être cacographiques.
dérivé : gestar ((prononcer "jestà") : mot masculin qui signifie "lieu planté de genêt"

JPEG - 214.2 ko
Anhesta hlorida suu camin de Hauvèu, a Arriaup (Réaup)
Photo de Jean (13 mai 2012)

IGN : rue du Gestas


 

 
Créonnais Entre-deux-Mers

La Sauve

Le Branda

en graphie alibertine :

(lo) Brandar
"Brandar", qui se prononce "Brandà", est la forme nord-gasconne (...)

brana / brande

Prononcer entre "brane" et "brano".
branda (prononcer "brande") existe aussi en Gironde.
dérivés :
branar (prononcer "branà") : lòc plantat de brana
abranon : petite bruyère

"brana" existe aussi en basque.
branèira (prononcer "branèÿre") est probablement un synonyme de "branar".

IGN : Le Branda
FANTOIR : le Brandas


 

 
Créonnais Entre-deux-Mers

La Sauve

Le Tiouley

en graphie alibertine :

(lo) Tiulèir
Prononcer "(lou) Tiwleÿ". (lo) Teulèir Prononcer "(lou) Téoulèÿ".

teula, teule / tuile

teula (prononcer "téwle", "téwlo"...) : féminin
teule (prononcer "téwle*", ""téwlo"...) : masculin
* avec un é qui ne reçoit pas l’accent tonique

Dérivés :
teulèra (téwlère, téwlèro) ou teulèira (téwleÿre) : tuilerie
teulèr ou teulèir (prononcer "téoulèï") : tuilier
teulada : toiture
teula-malhada : génoise
« En Gascogne, la référence à la « mode génoise » a disparu et la génoise est appelée téule-malhade [Simin Palay] » [Génoise (architecture)]