Lòcs (toponymie, paysage...) de Sarcos

Astarac Gascogne médiane

Sarcos

AUTEFAGE


 

 
Astarac Gascogne médiane

Sarcos

BARBAILLON


 

 
Astarac Gascogne médiane

Sarcos

BESIN

en graphie alibertine :

(lo) Vesin
Prononcer "(lou) Bézï(ng)"...

vesin / voisin

Prononcer entre "bézi" et "bézing".
Féminin : vesina (prononcer "bézine" ou "bézino") ou vesia (prononcer "béziÿe" ou "béziÿo")
Le sens de "vesin" a dans le passé été celui d’un homme libre, citoyen.
En Béarn, la vesiau, c’était la communauté de vesins.
Le camp-vesiau était la place publique, le bòsc-vesiau était le bois communal.
"har ua vesiau", c’était participer à un travail en commun avec des voisins. [Palay]
vediau : forme de vesiau possible en sud-est gascon (Savés...)
autre dérivé :
vesiat : voisinage
Au nord de la Gascogne lingüistique, qui conserve le "n" intervocalique, on a "vesinau", "vesinat", "vesina" au lieu de "vesiau", "vesiat", "vesia".


 

 
Astarac Gascogne médiane

Sarcos

BILAT

Cassini : Aubilat, donc Au Bilat.


 

 
Astarac Gascogne médiane

Sarcos

CAOUSSE


 

 
Astarac Gascogne médiane

Sarcos

CAPETS


 

 
Astarac Gascogne médiane

Sarcos

CATAROUX


 

 
Astarac Gascogne médiane

Sarcos

CAZEAUX

en graphie alibertine :

(los) Casaus
Prononcer "(lous) Cazàws".

casau / jardin

Prononcer "casaou" ou "casaw".
diminutif : casalet

En fait, le "casau" a pu être à l’origine bien plus qu’un jardin : un domaine rural.
Voir à, ce sujet la page du site de Doazit en Chalosse sur les capcasaus.

(lo) Casau
Prononcer "(lou) Cazaw".

casau / jardin

Prononcer "casaou" ou "casaw".
diminutif : casalet

En fait, le "casau" a pu être à l’origine bien plus qu’un jardin : un domaine rural.
Voir à, ce sujet la page du site de Doazit en Chalosse sur les capcasaus.


 

 
Astarac Gascogne médiane

Sarcos

COUMAROTE ? Coumarots ?

en graphie alibertine :

Comaròta
Prononcer "Coumaròto"... Racine coma à confirmer.

coma / combe

Prononcer entre "coume" et "coumo".
Une combe est une sorte de vallon, de dépression.
Les dérivés de "coma" se trouvent dans de nombreux noms propres (Ducomet, Lascoumes...).
En Nord-Gascogne, c’est la forme comba qui prédomine, comme en occitan central.
La forme escoma (escoume...) semble synonyme.
Pour "coma" ("coume" dans la graphie qu’il utilise), Palay donne aussi l’explication (presque inverse) de "colline, monticule".

Le couple comèth/comèra semble un dérivé.

L’IGN et le cadastre napoléonien indiquent aussi "Coumarots".


 

 
Astarac Gascogne médiane

Sarcos

DEBENT

Patronyme gascon, attesté anciennement à Sarcos.