Lòcs (toponymie, paysage...) de Lassérade

Rivière basse et Pardiac Gascogne médiane

Lassérade

Les Baquiès

en graphie alibertine :

(Los) Vaquèrs
Prononcer "Baquès".

vaca / vache

Prononcer "baque" ou "baco".
vaquèir (voir le nom "Baquey") ou vaquèr : vacher
vacada (prononcer "bacade") : troupeau de vaches landaises (on dit aussi élevage, ganaderia ou manade)*

*Merci aux Coursayres des Arrigans.

JPEG - 87.1 ko
Vaches / vacas / bacos au sud de Montréal d’Armagnac
Tederic M. - Junh 2016

Il y a en tendance dans un vaste espace gascon central une correction du suffixe gascon -èr en -ièr.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Rivière basse et Pardiac Gascogne médiane

Lassérade

Couillens
Colhens


Un bâtiment à tourelle centrale a été construit derrière la maison vasconne. Bof. Il y aurait à écrire sur l’obsession des nouveaux riches pour les tourelles.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Rivière basse et Pardiac Gascogne médiane

Lassérade

La Ribère
L'Arribèra / L'Arribèro

en graphie alibertine :

Larribèra + (l')Arribèra +(la) Ribèra
Prononcer "Larribère", "Larribèro"...

arriba / rive

Prononcer entre "arribe" et "arribo".
riba en Nord-Gascogne.

arribèra, arribèira : plaine ou large vallée


Elle m’intrigue cette arribère. C’est celle de l’Arros, j’en ai déjà parlé pour Tillac

Elle m’intrigue parce qu’en ce lieu, l’Arros avant de se jeter dans l’Adour, faisait frontière entre les Bigorritains et les Auscitains/Ausques.
Or, on trouve à quelques encablures l’un des autres, les toponymes celtiques Verdun et Briançon.
Ce qui est facheux c’est que les deux toponymes sont dans la plaine et qu’ils désignent l’un une "super forteresse" (verodunum), l’autre une éminence (brigantion).
Autre problème : la carte archéologique de la Gaule ne décèle pas de restes d’installations militaires.
Mais en conjuguant ce que j’ai pu écrire pour Tillac, il me semble qu’il n’y a pas de hasard, il y a bien une ceinture de toponymes celtes sur l’Arros.
Evidemment, si on apporte la preuve que Verdun et Briançon (une maison fortifiée en bordure de la route) sont des transferts tardifs, cela change tout.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Rivière basse et Pardiac Gascogne médiane

Lassérade

Auge

en graphie alibertine :

Augèr
Prononcer "Aoujè"... Vient du prénom ci-dessous.

Augèr prenom mascle / Auger

Auger de Lehet a contribué à la construction de la cathédrale de Bayonne, comme l’atteste une inscription qui s’y trouvait.
Voir A BAYONNE LA CATHÉDRALE AUSSI "PARLE" GASCON !

Origine probable : adal gari (en langue germanique, adal=noble et gari=lance)


 

 
Rivière basse et Pardiac Gascogne médiane

Lassérade

Beyrie

en graphie alibertine :

Laveiria + (la) Veiria
Prononcer "Labeÿrie", "Labeÿrio"... Dans les toponymes de l’IGN, "Labeyrie" (...)

veire / verre

Prononcer "bèyré".
veiria (prononcer "beyrie" ou "beyrïo" ) : verrerie, ou peut-être la fameuse "veyrine", "trou artificiel ménagé dans l’épaisseur d’un pilier ou d’un mur de l’édifice religieux" pour pratiquer certains rites.

JPEG - 28.4 ko
Reciclatge
Ua fòto presa en Aran d’ua caisha de salopèr.
Cluc de Semisens

(lo) Veirièr, (la) Veirièra
Prononcer respectivement "(lou) Beÿriè", "(la) Beÿrière"... (formes masculine (...)

veire / verre

Prononcer "bèyré".
veiria (prononcer "beyrie" ou "beyrïo" ) : verrerie, ou peut-être la fameuse "veyrine", "trou artificiel ménagé dans l’épaisseur d’un pilier ou d’un mur de l’édifice religieux" pour pratiquer certains rites.

JPEG - 28.4 ko
Reciclatge
Ua fòto presa en Aran d’ua caisha de salopèr.
Cluc de Semisens

 

 
Rivière basse et Pardiac Gascogne médiane

Lassérade

Blazy

en graphie alibertine :

Blasi

Blasi prenom mascle / Blaise

Attention, mettre l’accent tonique sur "Bla", ce que les francophones ont souvent du mal à faire.
Ecrit "Blazy" en général en français.


 

 
Rivière basse et Pardiac Gascogne médiane

Lassérade

Bonnet

en graphie alibertine :

Bonet
Diminutif de "bon".

bon / bon

Prononcer entre "bou" et "boung".
bona (prononcer entre "boune" et "bouno") : bonne

Boet
Prononcer "Bouét" en faisant entendre le t final. "(le) Bouet" n’est pas rare (...)


 

 
Rivière basse et Pardiac Gascogne médiane

Lassérade

Bordeneuve

en graphie alibertine :

La Bòrdaneva
Prononcer "Bordonébo, Bordonéwo..."

bòrda / ferme, métairie, grange

Ou grange.
Prononcer entre "bordo" et "borde" ;
Dérivés :
bordeta (prononcer "bourdette" ; petite bòrda), bordiu (ferme ou métaierie) et ses dérivés bordilèr (métayer), bordilòt (diminutif de "bordiu"), bordilar (attesté dans "Siedlung und Landschaft (...)" p. 328)
bordau ("bourdaou" indiqué comme "grange-étable" (p.40) par "Quand l’Ariège changea de siècle", de Pierre Salies aux éditions Milan/Résonances (1982))
bordalèr métayer, « habitant d’un hameau, d’un bourdalà » [Palay]
bordalat (hameau)
bordèra : regroupement de bòrdas ?
bordar (prononcer "bourdà") :
« bourdà sm. Ferme, borde avec tout ce qu’elle contient et comporte- : bétail et cheptel mort. En Lav. emplacement d’une borde tombée en ruines. » [Palay]
« Bourdar Bordar (vers le pays basque) métairie »[Lespy]

JPEG - 21 ko

nau, nèu / neuf

prononcer "naw"
neuve : nava (prononcer "nawe", "nabe", "nabo", "nawo"...) ou parfois nau comme le masculin
Les formes nèu et nèva existent aussi.
Le couple navèth/navèra correspond à nouveau/nouvelle ; variante pour les Landes, et peut-être aussi pour le Médoc et autres : « noèt, nouèt,-ère (L.) », donc novèth/novèra [Palay]

(era/la) Bòrdanava
Prononcer "La/Era Bòrdo nawo, Bòrdo nabo, Bòrde nawe, Bòrde nabe..." avec (...)

bòrda / ferme, métairie, grange

Ou grange.
Prononcer entre "bordo" et "borde" ;
Dérivés :
bordeta (prononcer "bourdette" ; petite bòrda), bordiu (ferme ou métaierie) et ses dérivés bordilèr (métayer), bordilòt (diminutif de "bordiu"), bordilar (attesté dans "Siedlung und Landschaft (...)" p. 328)
bordau ("bourdaou" indiqué comme "grange-étable" (p.40) par "Quand l’Ariège changea de siècle", de Pierre Salies aux éditions Milan/Résonances (1982))
bordalèr métayer, « habitant d’un hameau, d’un bourdalà » [Palay]
bordalat (hameau)
bordèra : regroupement de bòrdas ?
bordar (prononcer "bourdà") :
« bourdà sm. Ferme, borde avec tout ce qu’elle contient et comporte- : bétail et cheptel mort. En Lav. emplacement d’une borde tombée en ruines. » [Palay]
« Bourdar Bordar (vers le pays basque) métairie »[Lespy]

JPEG - 21 ko

nau, nèu / neuf

prononcer "naw"
neuve : nava (prononcer "nawe", "nabe", "nabo", "nawo"...) ou parfois nau comme le masculin
Les formes nèu et nèva existent aussi.
Le couple navèth/navèra correspond à nouveau/nouvelle ; variante pour les Landes, et peut-être aussi pour le Médoc et autres : « noèt, nouèt,-ère (L.) », donc novèth/novèra [Palay]


 

 
Rivière basse et Pardiac Gascogne médiane

Lassérade

Capmartin

en graphie alibertine :

Capmartin

cap / tête, bout

Aussi bout ou extrémité de quelque chose.
Ex : cap deu bòs = bout (fin ou commencement) du bois.
dérivé : acabar (terminer)


 

 
Rivière basse et Pardiac Gascogne médiane

Lassérade

Castay

en graphie alibertine :

(lo) Castanh
Prononcer "(lou) Castagn".

castanha / châtaigne

Se prononce castagne ou castagno.
dérivés :
castanhèir ou castanhèr (ne pas prononcer le "r" final), et aussi, semble-t-il, castanh tout court : châtaigner
"arbre pouvant atteindre 30 m et plusieurs milliers d’années" [Gilles Granereau]
castanhèra, castanheda, castanhar, castanhareda, castanhet, castanet : châtaigneraie
Une expression tirée de V. Lespy (proverbes du pays de Béarn - éditions Lacour) :
Qu’a castanhat !
Veut dire "il a récolté les châtaignes". Comme la récolte des châtaignes est la dernière de toutes, l’expression veut dire (en moins guerrier) "il a tiré ses dernières cartouches".

JPEG - 32.7 ko
Castagnade à Pey
Dab "Lous youents dou bespe" (Los joens deu vespe) = "Les jeunes du soir"
jmcasa