Lòcs (toponymie, paysage...) de Castéron

Lomagne

Castéron

La Bordeneuve

en graphie alibertine :

La Bòrdaneva
Prononcer "Bordonébo, Bordonéwo..."

bòrda / ferme, métairie, grange

Ou grange.
Prononcer entre "bordo" et "borde" ;
Dérivés :
bordeta (prononcer "bourdette" ; petite bòrda), bordiu (ferme ou métaierie) et ses dérivés bordilèr (métayer), bordilòt (diminutif de "bordiu"), bordilar (attesté dans "Siedlung und Landschaft (...)" p. 328)
bordau ("bourdaou" indiqué comme "grange-étable" (p.40) par "Quand l’Ariège changea de siècle", de Pierre Salies aux éditions Milan/Résonances (1982))
bordalèr métayer, « habitant d’un hameau, d’un bourdalà » [Palay]
bordalat (hameau)
bordèra : regroupement de bòrdas ?
bordar (prononcer "bourdà") :
« bourdà sm. Ferme, borde avec tout ce qu’elle contient et comporte- : bétail et cheptel mort. En Lav. emplacement d’une borde tombée en ruines. » [Palay]
« Bourdar Bordar (vers le pays basque) métairie »[Lespy]

JPEG - 21 ko

nau, nèu / neuf

prononcer "naw"
neuve : nava (prononcer "nawe", "nabe", "nabo", "nawo"...) ou parfois nau comme le masculin
Les formes nèu et nèva existent aussi.
Le couple navèth/navèra correspond à nouveau/nouvelle ; variante pour les Landes, et peut-être aussi pour le Médoc et autres : « noèt, nouèt,-ère (L.) », donc novèth/novèra [Palay]

(era/la) Bòrdanava
Prononcer "La/Era Bòrdo nawo, Bòrdo nabo, Bòrde nawe, Bòrde nabe..." avec (...)

bòrda / ferme, métairie, grange

Ou grange.
Prononcer entre "bordo" et "borde" ;
Dérivés :
bordeta (prononcer "bourdette" ; petite bòrda), bordiu (ferme ou métaierie) et ses dérivés bordilèr (métayer), bordilòt (diminutif de "bordiu"), bordilar (attesté dans "Siedlung und Landschaft (...)" p. 328)
bordau ("bourdaou" indiqué comme "grange-étable" (p.40) par "Quand l’Ariège changea de siècle", de Pierre Salies aux éditions Milan/Résonances (1982))
bordalèr métayer, « habitant d’un hameau, d’un bourdalà » [Palay]
bordalat (hameau)
bordèra : regroupement de bòrdas ?
bordar (prononcer "bourdà") :
« bourdà sm. Ferme, borde avec tout ce qu’elle contient et comporte- : bétail et cheptel mort. En Lav. emplacement d’une borde tombée en ruines. » [Palay]
« Bourdar Bordar (vers le pays basque) métairie »[Lespy]

JPEG - 21 ko

nau, nèu / neuf

prononcer "naw"
neuve : nava (prononcer "nawe", "nabe", "nabo", "nawo"...) ou parfois nau comme le masculin
Les formes nèu et nèva existent aussi.
Le couple navèth/navèra correspond à nouveau/nouvelle ; variante pour les Landes, et peut-être aussi pour le Médoc et autres : « noèt, nouèt,-ère (L.) », donc novèth/novèra [Palay]


 

 
Lomagne

Castéron

Mazeroles

en graphie alibertine :

Maseròlas
"Petites ruines" étymologiquement.

masèra / ruine

Prononcer entre "mazère" et "mazèro".
En nord-gascon : masèira (prononcer "mazèÿre").

Selon Michel Grosclaude, masèra vient du latin "macerias" (mur de pierres sèches, ruine).
Le toponymiste J-L. Dega confirme :"masiera, masera" du latin "maceria" (masure, ruines).
Ce nom qui a créé beaucoup de noms de lieux n’existait peut-être plus en gascon moderne. A vérifier.

Attention, un deuxième sens semble exister :
"boue solidifiée, tassée"
Verbe correspondant : maserar (durcir, tasser)
Est-ce un dérivé du latin "materia", qui a aussi donné en gascon maritime "madèira" (bois d’oeuvre) ?


 

 
Lomagne

Castéron

Le Tuco

en graphie alibertine :

(lo) Tucòu, Tucòl
Prononcer "(lou) Tucòw". Le sens du suffixe "òu" n’est pas évident. Collectif (...)

tuc / colline, hauteur, butte, monticule

Ou dune sur le bord de l’océan.
dérivés :
tuquet, tucòu
Et aussi, semble-t-il d’après la toponymie, une forme féminine tuca (lire entre "tuque" et "tuco").
truc, qui veut dire la même chose, est-il une variante de tuc ?

Qu’es aquiu, suu tuquet.


 

 
Lomagne

Castéron

La Tucole


 

 
Lomagne

Castéron

Laveron

en graphie alibertine :

Laveron + L'Averon ?
Prononcer "Labérou". "L’averon" : petit noisetier ?

aulan / noisette

variantes : auran, aurana, averan, auglan (en Bordelais)
Le nom de famille "Laulan" (la noisette) est assez répandu, ce qui est un peu étrange : On s’attendrait plutôt à trouver comme nom de famille le nom de l’arbre : "Laulaney"...
Est-ce que "aulan" ne veut pas dire aussi "noisetier" ?

aulanèir, auranèr, averanèr... : noisetier.

mots nommant des lieux caractérisés par la présence de noisetiers :
auranar ("aouranà")
auraet
averaet
aulanet

"Arbuste atteignant au maximum une quinzaine de mètres, fréquent dans les haies et les boisements feuillus. Fruitier forestier."
[Gilles Granereau]


 

 
Lomagne

Castéron

Marine

en graphie alibertine :

(lo) Marinèr
Prononcer "(lou) Marinè".

marinèir, marinè / marinier

Prononcer respectivement "marineÿ", "marinè", le premier étant nord- et ouest-gascon.


 

 
Lomagne

Castéron

Le Chalet

en graphie alibertine :

Lo Chalet
Prononcer "Lou Tyalét"