Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

Médoc

Saint-Julien-Beychevelle / Sent Julian de Rinhac

Le Chenal de Beychevelle / L'Estèir de Baishavèla / L'Estèÿ de Baÿchebèle

En "normalizat" :

Baishavèla
Prononcer "L’Estèÿ de Baÿchebèle".

baish / bas

Prononcer "bach".
baisha (prononcer entre "bache" et "bacho") : "basse" (si adjectif) et "bas-fond" ou "fond de vallée" [La Lomagne n°1] si c’est un nom commun féminin.
baishon (prononcer "bachou(ng)") :
bachoù sf. Bas-fond ; déclivité. V. bache. Palay
Multidiccionari francés-occitan

border=0

Il est très probable que l’étymologie de Beychevelle ne soit pas "baisse-voile", reste qu’il est difficile tout de même de ne pas respecter une forme populaire ancrée depuis longtemps. Qu’en penser ?

[Edit : Tederic fait remarquer que ce sont des "esteys", et non des "canaus" sur la Garonne et la Gironde, des "étiers" en Saintonge.]

prepausat per Vincent P.



Grans de sau

  • Vincent, tu as en effet relayé ici (Saint-Julien-Beychevelle) pour "Beychevelle" l’explication de B. Boyrie-Fénié (BBF) ("vaisherèra, du latin vascellella, sur vascellum=vaisseau, autrement dit un endroit où se regroupaient les petits bateaux").

    Quant à la photo ci-dessus, c’est une image typique de l’embouchure d’un estey dans la Gironde ou dans la Garonne, comme l’embouchure de l’Estey de Tartifume ci-dessous.

    JPEG - 24 ko
  • L’explication de BBF m’étonne. Je me garderais bien d’être affirmatif, mais pour moi l’étymologie de Beychevelle serait plutôt beyche (baisse)+velle (voile).

  • Pour répondre à la question, il faudrait dater l’apparition du toponyme :si elle est antérieure à la fin du XVIè siècle, il faut chercher ailleurs que "baisse voile" puisque cette hypothèse-ci est liée à la construction du château par le duc d’Epernon, grand amiral de France et à son exigence (réelle ou supposée) d’un salut des bateaux passant devant l’édifice.

  • a Danièl : cresi que BBF cita de fòrmas ancianas, a verificar
    a Gerard : hum.... tròbi que Cadilhac es bien lunh de Beishavela !

  • En effet, l’hypothèse "baixa vela" serait liée à l’exigence (supposée ou réelle) du duc d’Epernon. Mais en admettant que cela n’ait pas le moindre fondement, il serait plus que hasardeux de s’en tenir à la très bizarroïde hypothèse d’un latin vascellella qui aurait donné en gascon vaixerèra.

  • Extrait du site « Estuaire page Beychevelle- mon estuaire de la Gironde » :
    Bernard Ginestet (auteur de « Saint Julien » un ouvrage sur les appellations des vins de France) s’est attaché à montrer que ce nom de Beychevelle existait au moins 200 ans avant la légende liée au duc d’Epernon. Certains avancent alors la présence possible d’un péage maritime obligeant les bateaux à baisser la voile.
    À cela Bernard Ginestet préfère une explication plus prosaïque liée à la difficulté d’entrer dans le port en raison de son orientation par rapport aux vents dominants : les bateaux devaient rapidement baisser la voile pour se déhaler sur les cordages lancés depuis la rive... On entend bien les « baisha velho » fusant depuis la rive ou commandés depuis le bateau par les Gascons qu’étaient tous ces gens là.

  • BBF, dont le travail est sérieux, ne cite cependant à l’appui de sa démonstration aucune forme ancienne, et affirme seulement que l’ancien nom est Beycherelle.

    La seule attestation ancienne citée par BBF est Baiserville sur une carte du XVIIème siècle, dont elle ne donne pas les références. Difficile de s’appuyer sur cette seule référence. Existe-t-il par hasard d’autres toponymes en -ville en Médoc ?

    Ce qui est certain, c’est que c’est déjà Beychevelle sur la carte de Cassini. C’est Bechevelle sur la carte de l’estuaire de la Gironde de 1764 (cf Gallica). C’est Baſchevele sur la carte du Bourdelois de 1635 (cf Gallica).

    Beychevelle semble l’un de ces exemples typiques où l’on veut détruire une étymologie populaire, qui est peut-être la bonne ! Il faudrait en tout cas remonter à des attestations latines contradictoires pour faire d’autres hypothèses ...

  • Je découvre un Béchevelle à St André de Cubzac ! Ce qui irait peut-être dans le sens de ’’baisse voile’’.


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document