Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

Rive droite gasconne

Gascogne médiane

Clermont-Dessous / Clarmont-Devath

Magagne / Maganha / Magagno

En "normalizat" :

Maganha
Prononcer "Magagno"

border=0

La difficulté n’est probablement pas la racine du mot : c’est le gascon "magagne" au sens d’infirmité, de défaut, voire de méchanceté (cf Palay). Le "magagnous" est celui qui est affligé de ces défauts, du moins de l’un d’entre eux, sans que l’on sache lequel précisément.

Le souci ici est que le lieu-dit figure avec un accent sur la carte d’État-Major : Magagné. Le suffixe -arium (qui devient -èr en gascon, graphié -è) sert-il à former des substantifs de statut ?

Alors, Magagne ou Magagné ? Maganha ou Maganhèr ? La carte de Belleyme ne figure pas un tel lieu-dit, pas plus que celle de Cassini.

[Edit : Au vu des arguments de Tederic, sur la fiabilité du cadastre napoléonien, Gasconha.com rétablit Maganha.]

prepausat per Vincent P.



Grans de sau

  • Le cadastre napoléonien écrit aussi "Magagne" sans accent.
    Il me semble trouver beaucoup d’erreurs dans cette carte de l’état major accessible par Géoportail, même si je continue à la consulter parmi les autres.

    D’autres pistes :
    - Il y a un ruisseau de Malagagne qui nait aux alentours de Boussac (collines du Port Sainte Marie) et se jette dans le Lot à Sainte Radegonde.
    - Il y a des noms de lieu qui comportent "gagne" pour exprimer le bon ou le mauvais rendement d’une terre (ex : Gagnabet à Lafitte sur Lot), de même peut-être que "Paguemau" en Bordelais.


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document