Notre région, c’est la Gascogne !


Rive droite gasconne

Gascogne médiane

Bazens

Fontarrède

Fontarrède / Hontahreda / Hountarrédo

En "normalizat" :

Hontahreda
Prononcer "Hountarrédo". Hont ahreda = source froide

hont / fontaine, source

hontan ou hondan seraient d’autres formes, féminines aussi, de ce mot.

MP3 - 63.8 ko
Cau pas diser de nada hont "n’aurei pas besonh de çò de ton" !
Il ne faut dire de nulle fontaine "je n’aurai pas besoin de ce qui est tien" !

hred / froid

Prononcer "réd".
Les formes hret et fret existent aussi.
hreda, freda : froide (ne pas accentuer le "a" e le prononcer "e" ou "o")

Fontarrède apparait sur le cadastre napoléonien.
Ce nom a déjà été commenté ici.
L’enjeu est celui-ci : est-il possible qu’il y ait sur ce poste avancé du domaine lingüistique gascon, sur la rive droite de Garonne, une forme "hypergasconne" hr pour le latin fr ?
Il faut, comme cela a été dit dans la suite de grans de sau en lien ci-dessus, faire attention à l’importation d’un nom venant d’ailleurs en Gascogne, par le nom d’un habitant voire d’une famille propriétaire.

Le fait que ce nom "Fontarrède" soit à Bazens celui d’un lieu où se situe une source augmente considérablement la probabilité que le nom soit autochtone, et vienne de très loin.
La photo ci-dessus, et la conformation du lieu, que j’ai visité, indiquent clairement cette source.
Il y a d’ailleurs un local technique désaffecté en contrebas, qui ressemble à une installation de captage de la source.
Et le cadastre napoléonien dessine un tout petit carré qui n’est pas celui d’une maison.

Quant à la transcription gasconne que je fais ici, avec un "H" initial, elle me parait autorisée par le lieu dit "Las naou ouns" (las nau honts) que donne le même cadastre napoléonien, distant de quelques centaines de mètres de Fontarréde, sur le versant sud de la même colline.

Fontarréde (où je mets volontairement un accent aigu) se situe entre Fréchet (qui ne réalise pas la forme hypergasconne hr) et Delga. Ce dernier nom n’est pas gascon, mais languedocien, et on a peut-être là le cas d’un nom apporté par un habitant ! Geneanet donne un Delga à Madaillan (donc Guyenne agenaise voisine) au 17e siècle.

prepausat per Tederic M.



Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document