Notre région, c’est la Gascogne !


Pays basque voisin

Villefranque

Chemin

Chemin de Sallenave / Camin de Salanava (g) / Salanabako Bidea (b)

En "normalizat" :

Salanava

nau / neuf

prononcer "naw"
neuve : nava (prononcer "nawe", "nabe", "nabo", "nawo"...) ou parfois nau comme le masculin
Les formes nèu et nèva existent aussi.
Le couple navèth/navèra correspond à nouveau/nouvelle.

sala / maison seigneuriale

Ancien mot gascon, d’origine germanique.

A Villefranque.
Toponyme gascon en pays bascophone : Sallenave aura probablement été gasconnisé en Salanaba, Salaberri étant trop intégriste dans la mesure où il s’agit probablement d’un patronyme de migrant devenu toponyme.

prepausat per Vincent P.



Grans de sau

  • A Bardos, les noms d’origine gasconne se terminant par "nava" (nabe) étaient jadis basquisés en "naua" et non "naba". Ainsi Bordenave était Bordenaua, Cazenave Kasenaua...

  • Pas sûr que ce soit une basquisation :il faudrait vérifier si les bords de l’Adour prononcent "w" ou "b" le v étymologique intervocalique ;il me semble me rappeler que c’est bien "w" dans cette zone,le "b" couvrant plutôt la majorité du Béarn et de la chalosse ;

  • La question de la basquisation des toponymes gascons est différente de celle de la prononciation in situ par les populations gasconophones : il est évident que si les Basques entendaient le v intervocalique prononcé w, il y avait peu de raisons de le transformer en b, encore que le phénomène existe (cf Pabe, version secondaire basque de Paue).

    Les environs d’Urt avaient w intervocalique, Bayonne avait b.


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document