Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

Pays d’Orthe

Pays negue

Cagnotte

Arbrou / Arbro

border=0

prepausat per Vincent P.



Grans de sau

  • Il doit s’agir tout simplement d’une variante d’"arbo" (du latin arborem accentué sur l’initiale) qui donne "arbre" en français et oc médian (résolution par chute de la voyelle atone), avec lequel il a probablement été croisé pour donner cet "arbro".

  • Si l’hypothèse "arbre" est confirmée, il faut rappeler, sans grand espoir d’être entendu par nos compatriotes francisés, que dans ce nom "Arbrou", l’accent tonique est sur "Ar" et non sur "brou".

  • Elle n’a en effet rien de certain, il pourrait tout aussi bien s’agir de la contraction d’un étymon basque comme Arberou, voir Arberoa (Arbéroue en français), un micro-pays bas-navarrais.

  • Cette maison d’Arbrou est la plus ancienne de Cagnotte selon le site municipal.
    http://www.cagnotte.fr/Decouvrir/La-boucle-des-Potiers
    On y apprend aussi qu’à Tauziède, "le chien est impressionnant mais pas méchant" !

    Cela pourrait permettre un nom très ancien lui aussi, et encourager une hypothèse vasconne...
    Pour ajouter à la perplexité, le cadastre napoléonien écrit "Azbrou" ! Mais pas d’autre attestation de ce "Azbrou" qui ne se rattache à rien de connu en gascon...
    Cassini écrit quelque chose comme "Azberou". Le z est peut-être un r mais pour le e, il ne doit pas venir de nulle part.

    On trouve ici à la fois l’histoire de l’Abbaye de Cagnotte ("Notre Dame de Corheta" : je soupçonne un lien entre "Corheta" et "Canhota") et une mention de l’abbé Marmerin d’Arberoue.

    Sinon, je pensais aussi à une contraction de "Arberon" (petit arbre) qui serait facilitée par le parlar negue il me semble ; mais je ne trouve pas d’occurrence de cette forme en Gascogne.

  • Il semble bien qu’il a existé à Cagnotte un prieuré d’Arberou, ainsi que cela apparaît dans un bulletin de la société de Borda, que l’on retrouve, en accès restreint, sur Google Books.

    Il semble intuitif d’y voir un reste de toponymie basque en une zone probablement gasconnisée à date relativement récente (XIIIème siècle ?) : le lien avec Arbéroue semble immédiat.

    Voir l’explication possible pour Arbéroue selon Jean-Baptiste Orpustan, p.59 :

    Nouvelle toponymie basque

    C’est là le seul toponyme d’apparence bascoïde à Cagnotte, en l’état actuel de la toponymie, encore que Hurquety, qui n’est plus sur l’IGN, est ambigu (on pense à Urcuit, Urketa en basque moderne, cf urki "bouleau").


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document