Notre région, c’est la Gascogne !


 
Navèth nom !

 

Armagnac

Gascogne médiane

Cazaubon

Petite plage sur le lac de l’Uby / Plajòta suu lac de l'Ubi / Plajòto sou lac de l'Ubi

En "normalizat" :

L'Ubi
Prononcer "L’Ubi" avec l’accent tonique sur U.

border=0

Hélas, la baignade est interdite dans le grand bain ("manque de transparence" - c’est le drame de beaucoup de baignades).

C’est un lac de retenue. L’Uby est d’abord une rivière.

On peut penser que l’accent tonique est sur "U".
Je vois un loc Luby-Betmont ; est-ce que ce "Luby" est un "L’Ubi", ou est-ce une lubie de ma part ?

prepausat per Tederic M.



Grans de sau

  • La rivière l"Uby semble bien être un vrai "Uby", et non un "Luby" coupé : Cassini note un lieu "Uby".

    Est-ce que le "DUBY 1672 - 1672 Pouydesseaux,40120" de Geneanet est un "D’Uby" ?

  • L’IGN appelle la rivière dans sa base de données "Luby" mais "l’Uby" sur les cartes. Sans attestations anciennes, mon avis est que l’on est face à un proche parent des ruisseaux béarnais dits "Luy" et autres "Louet", "Louit", ...

    Il y a deux écoles. Ceux qui y voient le latin alluvium=alluvion, de "adluvium". Normalement, cela devrait donner quelque chose comme "arouy/aruy" (cf triviu qui donne "tréy", carrefour de troies voies) mais si l’on suppose une forme secondaire latine luvium, cela peut coller. A-t-on en français des rivières dites "la Luge" (cf déluge en français, du latin diluvium) ?

    Et il y a ceux qui voient le basque lohi=boueux comme dans Saint-Jean-de-Luz (Lohitzun, suffixé deux fois en basque moderne, probablement d’une ancienne forme lohitz puis louyz puis luyz puis luz en gascon). Dans cette hypothèse, on aurait lohi non suffixé. Il se peut que le latin luvium (attesté ?) et le basque lohi soient apparentés.

    Les deux hypothèses en tout cas partent grosso-modo du même mot "lüy". Je suppose alors une forme secondaire lüwy* via le développement d’une consonne de liaison, phénomène classique peu étudié en gascon qui mériterait une formalisation (existe aussi en basque, voir lien). Or la région de Cazaubon est la seule région gersoise où w intervocalique donne b. D’où lüby.

    bearniaiseries.blogspot.com/2010/04/le-nom-basque-de-pau-et-autres.html

  • Je rajoute : la forme lüby pose cependant un problème d’accentuation.

  • Il existe un quartier "Delube" à Cadaujac, que j’ai mis depuis longtemps dans les locs, en signalant une erreur de Sud-Ouest qui parlait du "quartier de l’Hube"...

  • Cela voudrait donc dire qu’en gascon les héritiers du latin diluvium ont donné "deluve/deluvi" et non des versions "yodisées" qui seraient "delui". De toute façon, nous n’avons pas la preuve que "luvium" fut employé seul.


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document