Notre région, c’est la Gascogne !

Maremne & Seignanx

Pays negue

Landes de Gascogne

Saint-Vincent-de-Tyrosse / Sent Vincenç de Tiròssa / Semicenç

Le Sablar / Lo Sablar / Lou Sabla(r)

En "normalizat" :

Lo Sablar
Prononcer "Lou Sablà(r)"

border=0


Résidence qui vient de pousser sur la route qui mène à Saint-Geours.

prepausat per Tederic Merger



Grans de sau

  • J’aime beaucoup cette composition architecturale où il y a de la diversité.
    Le résultat est globalement réussi.
    Je déplore quand même un certain minimalisme dans les matières car on aurait mis de la brique entre les colombages comme on peut le voir sur le Born ou le Marensin, l’effet aurait été meilleur.

  • Sont-ce de vrais colombages, ou seulement une parure ?

  • Difficile à dire il faudrait voir sur place.
    A priori sur le bâti de droite je dirai oui car on voit très nettement sous la sablière les éléments de poutre au niveau de l’encorbellement, mais dire si c’est réellement un assemblage bois ou si c’est une décoration afin de rendre un effet de façade… je ne peux te répondre.

  • Vincent,

    Toi qui voyage pas mal à travers la Vasconie. Si tu passes à Biscarrosse, va au golf et photographie "Le Domaine de Gascogne", résidence Pierre et Vacances. Tu noteras les noms des rues dans le golf.

  • Ah Biscarrosse, sur une journée aller-retour, cela commence à être assez loin depuis le Béarn, surtout sans autoroute et désormais que je ne suis plus sur Bordeaux ...
    La future "autorota de Gasconha" changera bien des choses de ce côté-là.
    Je suis encore éberlué par la vitesse avec laquelle j’ai pu relier Hossegor à Bordeaux.
    Un peu plus d’une heure et demie.

    Quand je songe à mes deux heures 40 depuis Pau (et encore je ruse en bifurquant à Captieux via Villandraut, d’où d’ailleurs de nombreuses photos de cette région par mes soins).
    C’est quand même dingue que depuis le Béarn, il soit plus facile d’aller vers Toulouse.

    Réponse de Gasconha.com :
    Merci encore pour ces photos. Que "l’autorota de Gasconha" ouvre le plus tard possible, pour que tu puisses en prendre d’autres !-)

  • Je reviens sur le Sablar...
    Ça fait un peu décor d’un Disneyland basco-landais, non ?
    Il doit falloir attendre la patine des ans...

  • Et je reviens sur les temps de parcours Pau-Bordeaux.
    Pensons aussi au train !
    Je viens de regarder par exemple pour demain vendredi :
    en matinée, deux TGV offrent respectivement un temps de parcours de 2h06 et 2h08.
    Je dirai "peut mieux faire" ; le temps de parcours n’est pas catastrophique ; mais je sais que c’est plutôt la cadence des trains qui l’est (seulement deux trains rapides en matinée).
    Curieusement, un TER avec correspondance à Dax va presque aussi vite (2h18).

    Pour Bayonne-Bordeaux, c’est mieux (ça doit être un peu moins loin) : 4 TGV et un TER dont les temps de parcours s’échelonnent entre 1h43 et 2h.

  • Quelqu’un saurait-il pour quelle raison dans le sens Pau-Dax-Bordeaux, les trains (et peut-être plus particulièrement les TGV) sont-ils très lents après avoir passé Facture jusqu’à l’arrivée en Gare Saint-Jean ?

  • Le tronçon de voie Facture-Bordeaux est le plus chargé en trafic puisqu’il a, en plus, le trafic local Bordeaux-Arcachon.
    Il me semble que ce tronçon est considéré comme un goulot d’étranglement, et que des aménagements sont prévus (par exemple pour permettre à des trains non prioritaires de se garer pour laisser passer les autres).

  • Pour répondre à Tédéric sur le pastiche :
    le problème, c’est qu’il n’y a plus de constructeurs qui veulent utiliser des matériaux nobles sous prétexte que c’est plus cher (c’est une connerie) c’est parce ils veulent faire dans la rapidité du coup le résultat est là.
    On verra à l’usure dans plusieurs décennies, l’entretien du bâti, lui coutera cher.
    Pour répondre à Vincent :
    c’est pour que les vaches (il en reste pas des masses) n’attrapent pas le torticolis.

  • La rapide dégradation des constructions nouvelles est à mon avis une bonne nouvelle, à savoir qu’il n’y aura pas grande opposition à les démolir, même si dans ce cas précis, je trouve l’effort architectural louable.
    Je remarque que les maisons-cubes construites dans les années 60 sont aujourd’hui très dégradées.
    On ne bâtit plus vraiment pour durer depuis 60 ans.
    Personnellement, cela me réjouit parce que je vois fort bien dans les 30 années à venir une politique de rachat et de destruction ciblée.


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document