Notre région, c’est la Gascogne !


Aragon voisin

Pyrénées

Sallent de Gállego

El

El Formigal / Eth Hormigau / O Fornigal

En "normalizat" :

Eth Hormigau
Prononcer "Eth Hourmigàw".

"O Fornigal" en aragonais et "Eth Hormigau" en bon gascon pyrénéen :). Il semble bien qu’il s’agisse de fourmis comme Formiguères en Catalogne.

Il s’agit de la première agglomération aragonaise après le Pourtalet
[Vincent.P]

"Fornigal" ou "Formigal" en aragonais ?
[Tederic]




Grans de sau

  • Il semble bien qu’en aragonais, ce soit "Fornigal" avec n.

    an.wikipedia.org/wiki/O_Fornigal

  • Au passage, remarquons que les cartes espagnoles proposent désormais les toponymes aragonais en langue aragonaise. Evidemment, à première vue, on pense que c’est bien.
    Mais en fait, si l’on analyse plus en détail, on se rend compte que les militants de la langue en profitent pour imposer un standard : bref, en Aragon, les toponymes d’Aragon occidental sont mis dans le moule de la langue orientale, moins typée.

    Cf "Codification de la langue" :

    fr.wikipedia.org/wiki/Aragonais

    Et remarquez que l’article de la Wiki espagnole ne fait pas allusion à ce phénomène (qui touche parmi d’autres l’article qui est ro/ra en aragonais occidental, comme en gascon eth/era).

    Il y a en Espagne une folie normalisatrice dont s’inspirent les occitanistes en France ainsi que les catalanistes :
    l’imposition sur les cartes IGN de formes barcelonaises en Roussillon touche le ridicule (le roussillonnais a l’article lo par exemple).

    es.wikipedia.org/wiki/Aragon%C3%A9s

  • J’ai trouvé dans le "Diccionario etimológico de la toponimia mayor de Cantabria" d’Alberto González Rodríguez, une explication satisfaisante :
    d’après Corominas, le latin "forma" au sens de ’configuration’, aurait donné le castillan horma au sens de ’mur, terrain d’une certaine configuration’. Hormilla et Hormaguera en Rioja, Forma à Orense, ... Cf le terme "hormazo" (accumulation de pierres).

    Pour certains auteurs, les toponymes sur le type hormiga/formiga, très abondants (La Formiguera dans les Asturies, Peña la Hormiga dans la Rioja, Benimformiga à Ibiza, ...) seraient des dérivés de horma/forma sur le suffixe -ico (ic est présent en gascon pour former des diminutifs), plus précisément une variante féminine.

    Formigal serait donc "forma+iga" ("amas de pierres") sur le suffixe -al (du latin -ale) qui forme des substantifs.

    Cela peut expliquer en gascon le "Tuc de Hourmigas" (2047m) à Cauterets ou les divers Hourmigué (hormiguèr, sachant que -èr peut servir pour décrire des endroits naturels : noguèr, pomèr, ...).

  • La vista n’ei pas bien beròia.
    En ivèrn, cobèrt de neu, dilhèu que pòt anar ?

  • Ha, l’Espanha, b’ei unh’aute univèrs.
    On qui siam, a Hendaia o a Banyuls, qu’ei estramosent aqueste contraste enter la França, precioseta e escricadeta, e l’Espanha, iragada ad ac copar tot, vairolada per las bastissas modèrnas e lo beton ...
    Mes l’Espanha qu’ei hèra mei dramatica e viva qui non pas França.


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document