Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

Béarn

Labastide-Villefranche

Labachot / Labaishòt

border=0

prepausat per Vincent.P



Grans de sau

  • A corriger : c’est la maison "Le Bouéren", "Lo Boeren" en gascon. Labachot est à côté.

    C’est une des premières maisons béarnaises que l’on aperçoit en venant des terres bas-navarraises gasconophones de Bergouey. La maison semble cependant toujours de style architectural vascon. D’ailleurs, dans le centre de Labastide, le style vascon concurrence le style béarnais orthézien.

  • La différence se fait comment, dès lors, entre une maison "béarnaise" et une maison "bas-navarraise" si leur style architectural est semblable et que leurs foyers parl(ai)ent la même langue ?
    Il y a fort à parier que culturellement la différence devait être aussi minime.
    Une différence purement administrative ? comme avant par chapelle ?

  • Je me suis mal fait comprendre.
    Je voulais dire qu’en venant de la Basse-Navarre (Bergouey) ou de la Rivière-Fleuve (Arancou), "Bouéren" est la première maison du Béarn que l’on aperçoit, sur le territoire communal de Labastide-Villefranche, l’une des communes béarnaises les plus occidentales.
    Seulement, en dépit de cette appartenance béarnaise (Labastide est une enclave béarnaise en Navarre), l’architecture de la maison reste vasconne, comme dans les villages voisins non-béarnais de Basse-Navarre ou de Rivière-Fleuve.
    Quant au centre-bourg de Labastide, il alterne les maisons vasconnes et pyrénéennes de style local orthézien (tuiles picous, inclinaison des toits impressionnante, chaux blanche, parfois toits à la mansarde, ...).


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document