Notre région, c’est la Gascogne !


 
Navèth nom !

 

Vic-Bilh

Gascogne médiane

Bassillon-Vauzé

Haudedebat / Haur de Devath / Haou-de-debat

En "normalizat" :

Devath

devath / dessous, en aval

Prononcer entre "débat" et "débatch".

Hau(r) ?
Prononcer "Haw"

haur / forgeron

Attention, le "r" final ne se prononce pas en général en graphie occitane normalisée.
Prononcer "haou" ou "aou" est une diphtongue.

hauressa (prononcer "hoouresso") : hauresse, femme de forgeron [Fauché, dialecte gascon de Tonneins] ?
En toponymie, on peut envisager des confusions entre hauresse, fauresse et (a)horest (forêt...). ahorest

hau / hêtre

Prononcer "haou" ou "aou" est une diphtongue.
Autre forme gasconne : hai (prononcer "haÿ")
diminutif (mais aussi collectif : bois de hêtres) : haget

"Se trouve dans les Pyrénées (forêt d’Iraty...), quelques localités reliques en Chalosse, Lot et Garonne…
Arbre pouvant atteindre 40 à 50 m, et vivre jusqu’à 500 ans.
Fruit : la faine, appréciée par les porcs ; on en tirait également de l’huile alimentaire.
Distillé à sec, le bois fournit la créosote.
Bois d’œuvre recherché (menuiserie, chaises…)"
[Gilles Granereau]

Le hau/hai a été important dans la Gascogne d’hier, si on en juge par le nombre des noms de lieu (et donc de personne) qui contiennent ce mot.

border=0

[Vincent.P]

Toujours la même question : pourquoi pas "hau" (le hêtre) ?
[Tederic]




Grans de sau

  • Dans le Dénombrement Général des Maisons de la Vicomté de Béarn en 1385, Faur est un anthroponyme répandu, notamment dans les villages des environs de Bassillon (2 à Castillon, ...).

    Mais à Conchez, on trouve Bertran de Peyro de Fau. Mon choix est statistique.
    Pour avoir fouillé les archives, celles-ci sont trop récentes et francisées pour faire la distinction Haur/Hau.


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document