Notre région, c’est la Gascogne !


 

 

Rive droite gasconne

Gascogne médiane

Tonneinquais

Tonneins

Le tombeau La Fargue Tauzia au cimetière de Saint-Germain / Au cemitèri de Sent-German d'Arribèra... / Aou cemitèri de Sent-German d'Arribèro...

En "normalizat" :

Laharga + La Harga
Prononcer entre "Lahargue" et "Lahargo".

harga / forge

Prononcer "hargue" ou "hargo".

Tausiar
Prononcer "Tawzià".

tausin / chêne tauzin

variante : taudintaudin
chêne tauzin.
dérivés : tausiar (prononcer "tawzia"), taudinar, tausièda (prononcer entre "tawziède" et "tawzièdo")..., qui sont les forêts de chênes tauzins

Sent German
Prononcer "Sén German".

German Germana / Germane / Germain / Germaine

border=0

L’habitant de l’Esquilhòt qui nous avait confirmé le nom de son hameau a l’amabilité de nous renseigner sur "le" tombeau du cimetière :

"Au cimetière de Saint-Germain, près de Tonneins, le vieux tombeau "mystérieux" est celui de la famille La Fargue-Tauzia, sur lequel l’écriture a subi l’outrage du temps !
La famille La Fargue-Tauzia était fixée en Gascogne depuis le XIVe siècle environ.
Au début du XVIIIe siècle, le noble Henry-Raymond de La Fargue-Tauzia s’était marié avec Françoise Dunogué.
Leur fils Arnaud-Vital-Félix, né en 1746, servit dans les gendarmes de la Garde du Roi de 1769 à 1774. Puis dans les gardes du corps jusqu’en 1789.
Retiré à Tonneins, il fut incarcéré le 2 octobre 1793 et remis en liberté par le comité de la Convention Nationale dans sa séance du 6 Pluviose an III.
Il décéda à Tonneins le 31 octobre 1824.
Il avait épousé Marie-Sophie Cabiran-Cabannes née vers 1773 à Nérac. Elle décéda à Tonneins le 25 avril 1844.
Sur la plaque du Tombeau, on peut lire lisiblement sur la 1ère et 6e ligne le nom La Fargue-Tauzia.
Dans les archives de Tonneins, je relève bien le décès de Laffargue de Tauzia Arnaud Vital Félix, 78 ans, gendarme, le 31-10-1824, et celui de son épouse, fille de Nicolas Cabiran-Cabannes, médecin du Roy, le 25-04-1844."

prepausat per Tederic M.



Grans de sau

  • "Fixée en Gascogne" dis-tu ? Mais le nom de cette famille est typiquement gascon ! Fixés à Tonneins, peut-être.
    La Farga = la forge (je pense) Tauzia = plantation de chênes tauzin.

    Réponse de Gasconha.com :
    Le texte n’est pas de moi, mais du contributeur de Sent German, M. Dureau ou Durau (il faudra que je lui demande l’orthographe de son nom !)
    Bien sûr, La Farga/La harga = la forge.
    [Tederic]


  • Bonjour,

    Cette famille de La Fargue du Tauzia serait originaire de Nérac.
    Elle se rattacherait à une famille de LA fargue (étudiée par Chaix d’Est-Ange).
    Le petit fils du couple enterré dans ce mausolée fut inspecteur général des haras à Angoulême.

    Cordialement,
    Bernard

  • Je suis descendante de Vital Lafargue T. et je possède la clé du tombeau, qui date de 1703.

  • Bonjour.

    Je suis la soeur de l’inconnu du 29 juillet 2010. Effectivement nous possédons cette clef. Le nom de la Fargue Tauzia était celui de jeune fille de notre grand’mère paternelle.

    Nous avons toujours entendu parler de Tonneins où elle et sa soeur passaient leurs vacances. Vital Félix était leur "héros".

    Cordialement,
    Marie-Christine


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document