Notre région, c’est la Gascogne !


Graves & Cernès

Villenave-d'Ornon

La Roubine / La Robina

En "normalizat" :

Robin

Robin / Robin

Serait un diminutif de Robert.
Prononcer entre "Roubi" et "Roubing".
Semble attesté en Gascogne par le nom de famille "Roubin", qui devrait en être la forme graphique française.

L'Arrobina + La Robina

En languedocien, le mot "robina" est manifestement un élément de la nature, mais lequel ?
Le lexique des voies navigables de France donne :
"Robine ou roubine
Canal de communication d’un étang salé avec la mer.
Synonyme : étier."
Mais les toponymes comportant "roubine" ne sont pas tous au bord de la mer...
Il y a quelques exemples de "roubine" comme nom de lieu en Gascogne.
Mais on en trouve peu dans la toponymie du Bordelais. Signalons "La Roubineyre" à Saint-Sulpice-et-Cameyrac.

Il ne faut donc pas négliger l’hypothèse de "Roubine" comme féminin du nom "Roubin" ("Robin" en "normalizat") qui existe comme nom de famille en Bordelais.
C’est selon J.Tosti, sur son site des noms, un diminutif de "Robert".

Claude Larronde donne encore une autre explication : "qui a le teint clair" (on reconnait le castillan "rubio").




Grans de sau

  • On trouve, dans les Alpes-de-Haute-Provence, la Robine sur Glabre, la Roubine, le Roubion...
    Dans le sud des Alpes, ces noms viennent des paysages très érodés avec des ravines abruptes, ce que les géographes nomment des "bad lands".

  • Je connais assez bien, pour l’avoir utilisé à maintes reprises, le "Canal de la Roubine" dans l’Aude, appelé aussi "La Roubine" par les gens du cru.
    C’est un canal qui aurait été construit par les Romains pour relier Narbonne à Port-la-Nouvelle.
    En fait, un couloir d’eau entre deux talus de terre, avec certainement un soubassement de rochers rapportés, qui a été tracé au milieu des étangs. Ces deux talus limitaient l’envasement et permettaient de maintenir un tirant d’eau de 1,50m.
    Il semblerait qu’il tienne son nom de celui d’un cours d’eau qui en fait aurait été canalisé jusqu’à la mer.
    Il y a une écluse au départ (à sa jonction ultérieure avec le canal du midi) et une autre à l’arrivée (au fond du port de Port-la-Nouvelle), ce qui témoigne d’un écoulement d’eau vers la mer.

    Ce petit texte permet-il d’apporter un éclairage sur le loc "La Roubine"... A vous de juger de son insertion (ou pas) sur gasconha.com. Je n’en serai nullement vexé.
    [Claude]

    Réponse de Gasconha.com :
    Cela nous donne un petit instant d’évasion, et un exemple de toponymiste-navigateur.

    Quant à Roubine, je persiste à me demander si, pour les cas gascons, il ne s’agit pas tout simplement, de Robin au féminin.
    Tederic


  • Absolument d’accord avec Tederic, en gascon ça ne peut pas être le ’’roubine’’ provençal mais bien le féminin de Robin. On trouve beaucoup de toponymes de ce type : Touniche, Bernille, les Andraoudes, Tounine, la Beurnachoune, la Bernardine, Bertranasse, les Arnaudes, Toumilotte, Mingine, Jannoye, Jeantine, Jammine, Jammette, Marsalette, Marsaude, Pouliche, la Michelotte, la Ramonette, Mounitche, Mondine, Mounoye, la Tibaude, Noune, la Vidale, Gaillardine, la Guiraudine, les Menaudes.

    J’en profite pour donner la petite liste, que j’ai retrouvée, de toponymes (girondins) issus de la gasconnisation de noms gavaches :
    Les Andraoudes (Andraud)
    Baby (Babin, en guyennais)
    Les Bailloux (ex-Baillon)
    Le Petit/Grand Bardou (ex-Bardon)
    Berjounéou
    Bernataou (Bernateau, mais c’est peut-être gascon)
    Le Grand Biaout (Biaut ou Viaut)
    Bouléouts (ex-Boutéouts, doit correspondre à Bouteau au pluriel)
    Bouyréou et Bouyraud (Boireau)
    Bouytaout (Boiteau)
    La Brefeyre (ex-La Brefière)
    Chipaou (Chipeau... Eric Astié prétendait que cela signifiait ’’clapotis’’ ou un truc du genre)
    Coundéou (Condeau)
    Gazenaou (Gazeneau)
    Le Grand/Petit Gontey (Gontier)
    Grugey (Grugier)
    Ligey (Ligier)
    Poutchéou (Poucheau)
    Releou (cacogr. de Rouleau)
    Terracheyre (Terracher au fém.)
    Tisséou (ex-Tissaut)
    Et peut-être Bouteilley, Gueyrot, le Liséou, Majouraou, la Merceyre, Micoulaou, Morillou, Mounneys, Mouréou, Prat de Moucéou, Passeréou, Pauly, Pitansou, Tamiseyre, Taupey


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document