Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

Médoc

Lamarque

Bahura

On trouve "Bahurat" à Castelsarrazin (40), "Bahuret" à Mont-de-Marsan (40). ll y a donc une racine à élucider.

prepausat per Vincent P.



Grans de sau

  • Bahurat existe comme patronyme ancien chez Geneanet, évidemment lié au lòc de Castelsarrazin (40) cité plus haut par Vincent.
    Je m’apprête à le créer comme nom_misteri sur Gasconha.com.
    C’est aussi un ruisseau affluant à l’Adour près de Dax, un petit ruisseau dans les barthes qui passe près du Trou de Madame.
    Le lien ci-dessus est du site Sur les pas du valet de coeur, un site d’histoire locale de Préchacq les Bains dont j’ai connu le principal artisan au Château de Caumale l’été dernier à l’occasion de la journée de la Fédération des Académies de Gascogne.

    J’avait pensé pour expliquer le nom Bahurat à une racine baure (boue...) ; la présence d’un lieu de bains de boue à proximité irait dans ce sens... mais tout ça est un peu tiré par les cheveux : le passage de baur* (bàwr*) à bahur* est d’ailleurs très incertain.

    FANTOIR (assez long à charger, vu la taille du fichier) :
    33220 Lamarque BAHURA (idem IGN ; r final caché ?)
    64107 Béhorléguy BAHURAYA (ça, ce doit être un "faux ami basque" !)

  • Nous connaissons les fameux Cahuzac, de Gascogne, Guyenne et Languedoc où -h- n’est pas étymologique, et rend la séquence -aü-.

    Cahuzac

    Je bloque pas mal dans tous les cas sur Bahura(t) : je pense également à la commune de Bahus (40) et Monbahus (47), où pareillement, -h- n’est pas étymologique (d’autant plus dans le second, qui est une commune de l’Agenais guyennais où le son gascon [h] est inconnu).


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document