Notre région, c’est la Gascogne !

Graves & Cernès

Landes de Gascogne

Landiras

Aoux Cailloubaoua / Aus Calhavars / Aous Cailhawàs

En "normalizat" :

Calhavars
calhavar au pluriel

Le français n’est pas toujours très agile pour noter les diphtongues, mais là...
Ce lieu, à environ 200 m au sud du Pitchou, n’était pas habité d’après le Cadastre napoléonien qui l’écrit sobrement Caillauas. Vérifier que c’est un lieu caillouteux...

prepausat per Tederic Merger



Grans de sau

  • Il semble qu’il y a eu comme francisation partielle de calhau en caillou : du reste, c’est une effroyable déformation, dont je crois qu’elle n’aurait pas lieu ailleurs en Gascogne plus méridionale, plus solide sur le maintien des toponymes, même sous habillage français.

  • Un lieu caillouteux pour sûr, on est en plein dans les Graves.

  • Je propose que, passés les grands froids, nous allions avec la cantère de Gasconha.com sur ce calhavar pour combattre ce monstre, non sans avoir prévenu les habitants du lieu, la municipalité et le correspondant local de Sud-Ouest.
    Nous pourrons combiner avec un pélerinage à la chapelle de Brach/Bratch/Bracs/Bray qui est très proche.

  • Excellente idée ! J’ai repéré Brax, c’est un super endroit, très landais.

  • A terminer par une visite des caves du Sauternais,sans faute !

  • J’ai commencé les explorations en vue de ce happening gascoung qui pourrait se situer entre ces Calhavars/Caillaouàs du Pitchou, la lagune de l’Arroudère et la chapelle de Brax :

    - Visite au Pitchou :
    Une vieille femme qui m’a dit être là depuis son mariage que je situe a biste de nas vers 1960 a bien prononcé "Le Pityou" mais "Aoux Cailloubaoua" ne lui parlait pas du tout.
    C’est moi qui ai prononcé devant elle "Lous Caillaouàs" ; elle ne comprenait pas où je voulais en venir, mais vers la fin de notre entretien, elle l’a prononcé, et, dans l’hypothèse la plus favorable, ce nom lui est finalement remonté du tréfonds de sa mémoire par ailleurs probablement précaire.
    Une autre habitante présente sur les lieux depuis 20 ans ne connaissait pas non plus, mais m’a orienté sur un aÿnat de Landiras qu’elle m’a présenté comme un puits de science sur l’histoire locale.
    J’ai appelé cet homme ce matin, il parle gascon et m’a dit tout de suite "Caillaouàs". Il n’est cependant pas au courant de la forme aberrante "Aoux Cailloubaoua".
    Pour "Lou Pitchou", il m’a donné tout de suite le synonyme "Lou Tchicoÿ".
    Il participe aux réunions mensuelles de Bruc e Brana à la Salle municipale du Rayon vert à Landiras, le 4e dimècres de chaque mois à 15 H. Je pense y aller mercredi prochain 28 mars.
    Qui veut venir avec moi ?
    C’est l’occasion aussi d’avancer sur le projet de cantèra de Gasconha.com en juillet 2018 à Portets dans le cadre de Dyonisac, que je dévoile donc publiquement en écrivant ces lignes...

    Nous sommes déjà un petit noyau ; d’autres gasconhautes sont bienvenus.
    Je propose de combiner ce projet de happening gascoung de Landiras-Brax-Caillaouàs avec notre participation à Portets, pour laquelle les organisateurs de Dionysac veulent maintenant des détails...

    - La Chapelle de Brax :
    Je ne l’ai pas trouvée, alors que ça paraissait facile sur la carte ! Finalement, je pense qu’il aurait fallu que je prenne un chemin qui était signalé comme interdit pour cause de travaux.

  • Et oui, il fallait aller sur le chemin marqué interdit : manifestement, il y a quelques années, la municipalité a entendu mettre en valeur le site de Brax, mais les travaux semblent interrompus. Un chemin mi-bétonné était prévu, pas du meilleur effet d’ailleurs.

    Désormais, quand je me promène, je me repère via l’application Géoportail, en mode carte IGN : c’est idéal pour repérer les chemins marqués d’un trait noir, ainsi que les toponymes qui ne correspondent plus souvent à rien d’autre qu’un bois ou un champ !

    Je ne pourrai pas être là mercredi, j’en suis bien triste, je suis à Paris pour une affaire à plaider. Je serai très intéressé à l’idée d’assister dans les mois qui viennent à d’autres séances.

  • Poirí vèner dimècres, belèu. Sui en contacte demb l’ex-seccion ’’teatre’’ de Bruc e Brana (= lous Bouhouns aou Top) mès pas demb los autes, pòt donc estar interessent.


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document