Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

Bourgeais, Cubzaguais, Fronsadais

Libournais

Pays gabaye

Vérac

Virelès

Dans une zone marquée par la présence gabaye, Virelès a cependant une apparence plutôt gasconne, bien que je ne sache pas trouver une explication satisfaisante.

On sait que Virelade, dans les Graves, est issu du latin villa lata, mais la plupart des dérivés gascons en vire- sont issus d’une expression idiomatique sur virar : "tourne- ?".

L’on retrouve le toponyme Vireles à Maransin (33), toujours en Pays Gabay, réduit à Virles sur les cartes actuelles, probablement du fait de la phonétique d’oïl, qui a recouvert le substrat gascon (à Maransin, l’on trouve Beaucaillat, Capblanc, Péristève, La Sauserade, ...).

Autour du Virelès qui nous occupe, à Vérac, donc à la limite des parlers gascons et des parlers gabays, la toponymie est clairement gasconne : Catheyre, Mauvesin, La Mongie, Bourdigole, Loustesse, ... ce qui renforce les présomptions de toponyme gascon, plutôt que d’oïl.

Pour le reste, la grange de l’ensemble est évidemment tout à fait intéressante, avec la présence d’un balet, mais l’on sait que l’on retrouve ce bâti sur toute la France de l’Ouest à vrai dire, notamment en Charente limousine. Il n’est donc pas une marque de gasconnité supplémentaire, d’archaïsme tout au plus.

prepausat per Vincent P.



Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document