Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

Rivière-Verdun

Saint-Nicolas-de-la-Grave

Manivelle

En "normalizat" :

Maniveta (?)
Possible dimunitif d’Amaniu, au féminin.

Amaniu prenom mascle / Emmanuel

Prononcer "Amaniw".
Mentionné par L’Histoire de Pessac de Raphaël St Orens sous la forme "Amanieu".
D’origine hébraïque, correspond à Emmanuel.
Amaniva pourrait-il être "Emmanuelle" ?

Imanol en basque, parait-il.

Le toponyme Manivelle est Manuvette sur la carte d’État-Major du XIXème siècle. Ce n’est pas un cas isolé de ce qui semble une substitution du suffixe diminutif -eta vers -èla, plus propre au languedocien (bien que ce dernier connaisse évidemment le suffixe -et,a).

Ainsi, le toponyme moderne de Barganèle sur la commune voisine de Castelmayran (82) est Barganette sur la même carte d’État-Major du XIXème siècle.

Cela illustre nécessairement le phénomène à l’oeuvre tout au long du XIXème siècle, à savoir la "toulousainisation" du parler de Saint-Nicolas-de-la-Grave, dont la toponymie est mêlée. Quant à Manivette, forme que l’on peut supposer originelle, ce doit être un dérivé féminin d’Amaniu.

prepausat per Vincent P.



Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document