Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

Albret néracais

Feugarolles

Larrouy / Larroi

En "normalizat" :

Larroi + L'Arroi
Prononcer "Larrouÿ". L’explication "Lerouge" parait simple et bonne. Mais Le (...)

arrolha / rouille, ruisseau

Le mot "rouille" est une mauvaise francisation, semble-t-il. Peut-être que la couleur rouille de certains ruisseaux landais a facilité l’erreur ?
Le "a" de début de "arrolha" a aussi été confondu avec le "a" de "la" rouille...
"arrolha" viendrait du bas-latin "arrogium" (Nicolaï) ou du latin "arrugia" (Fenié).
On peut penser que le mot castillan arroyo est de la même origine.
Et probablement aussi le basque arroila.

Il semble que le masculin "arrolh" (prononcer "arrouil") existe aussi, avec le même sens de rigole, ruisseau, fossé.

LA PALABRA DEL DÍA (www.elcastellano.org) donne la préférence à une origine prélatine :
"arroyo
Es uno de los pocos vocablos hispánicos prerromanos, que sobrevivieron a la latinización de la Península Ibérica.
En su origen, se refería a un ’canal artificial para el paso del agua’ y más tarde las ’largas galerías de las minas’, generalmente túneles muy estrechos por los que apenas podían pasar los mineros y con esa denotación fue acogido por los romanos y empleado por Plinio.

La palabra castellana se extendió al portugués arroio y se mantuvo en el vasco arroil (foso, desfiladero entre montes).
En varios dialectos italianos aparecen formas como ruga, roggia, con el sentido de ’acequia’ o ’canal’.

Sin embargo, Covarrubias supone en su diccionario (1611) que la palabra está formada por el artículo árabe al antepuesto a la voz latina rivus, o a su diminutivo rivulus o, tal vez, el griego ryo (yo fluyo). Esta hipótesis se descarta actualmente."

On voit ici la difficulté de savoir si un mot existait avant l’arrivée du latin, ou s’il faisait partie de l’apport latin ou bas-latin qui l’avait lui-même adopté d’une langue pré-latine.

arroi / rouge

Prononcer "arrouÿ".
La forme "roi" (prononcer "rouÿ") existe aussi.

L’IGN écrit "La Rouy", c’est une mauvaise coupure. S’il faut couper, c’est "L’Arrouy" !
Ce nom (le rouge) est à rapprocher de Caparoujat et des Arrougets, lòcs voisins : couleur de la terre ?

prepausat per Tederic Merger



Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document