Notre région, c’est la Gascogne !


 
Navèth nom !

 

Grand Bazadais

Grignols

Sadirac

En "normalizat" :

Sadirac
Du latin *satyracum, sous-entendu fundum : le domaine de Satyrus. t- (...)

border=0

Les lieux-dits Sadirac sont nombreux en Gascogne : c’est bien entendu un domaine de Satyrus, cognomen latin classique, avec le suffixe -acum, qui indique un fundum romain : *(fundum) satyracum.

Difficile de savoir pour quelle raison ledit cognomen a eu un tel succès localement, s’agit-il de la même famille ? Cela peut être possible, vu la relative proximité, concernant Sadirac, la commune de l’Entre-deux-Mers, en Bordelais, et ce Sadirac, ancienne paroisse du Bazadais.

J’ignore s’il reste quelques restes de ce passé antique : dans tous les cas, ce que Sadirac donne à voir encore en 2017, c’est une superbe église médiévale, à clocher-mur. La densité des églises anciennes autour de Grignols est surprenante.

Au passage, notons que si Sadirac se trouve à la frontière avec le Lot-et-Garonne moderne, c’est là une frontière factice, car le Bazadais s’étendait également en Lot-et-Garonne moderne, autour de Casteljaloux et Cocumont.

Bien évidemment, vous pensez bien, un tel lieu, si superbe dans son isolement, sa simplicité, ses formes archaïques, devait donner lieu à une horreur contemporaine : juste en face de cette église, une maison de type californien en construction. Le Bazadais est en proie à la pavillonnite la plus exécrable. La Gascogne crève mes que la sauvaram !

prepausat per Vincent P.



Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document