Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

Aure

Pyrénées

Aragnouet

Aragnouet

En "normalizat" :

Aranhoet

aranhon / prunelle

Prononcer "aragnou(ng)".
Ce mot nous donne des proverbes succulents :
Multidiccionari francés-occitan

« préne las prues e dechà lous aragnoûs, prendre le bon et laisser le moins bon » [Palay]
« Ta qui n’a pruos, lous aragnous soun bous, pour qui n’a point de prunes les prunelles sont bonnes » [Tresor dóu Felibrige]

aranhon peut aussi signifier l’arbre qui porte des aranhons, le prunellier, de même que aulan peut aussi bien signifier le noisetier que la noisette.
Mais aranhoèr (aragnouè), c’est bien le prunellier et pas la prunelle !

65170 - lat. 42.79169845581055 / long. 0.22499999403953552
 

Le nom "Aranhoet" semble facilement explicable par le gascon : dérivé de "aranhon" (prunelle, prunellier), donc lieu où il y a des prunelliers, comme un "vernet" est un lieu où il y a des "vèrns" (aulnes).

Vous pouvez écouter ICI un enregistrement du gascon d’Aragnouet, considéré par ailleurs comme un parler qui a un degré de gasconnité de 100%. Cela signifie que 100% des traits particuliers du gascon y sont présents, et Aragnouet ne partage cette particularité qu’avec Barrancouéou, dans la liste des points d’enquête utilisés.

La gasconnité d’après les données de l’atlas lingüistique de la Gascogne (A.L.G.)


Punts vesins :
(distance ≤ 16km)

  • Tramezaïgues
    Tramezaïgues
    Image de Wikipédia, comme l’étymologie : (...)

  • Cadeilhan-Trachère / Cadelha-Trashèrra
    On attendrait "Cadelhan" en graphie alibertine

  • Saint-Lary-Soulan

  • Aulon

  • Un gran de sau ?

    modération a priori

    Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Ajouter un document