Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

Béarn sans Vic-Bilh ni Ossau

Labastide-Villefranche

Labastide-Villefranche

En "normalizat" :

La Bastida + Era Bastida
Prononcer "La/Era Bastide, Bastido"...

bastir / construire

Prononcer "basti" (le gascon ne prononce pas le "r" final en général).
"bastir" n’est pas spécialement gascon, puisqu’il existe en occitan en général, et aussi en catalan et castillan (à vérifier).
"bastissa" (prononcer bastísso ou bastísse), toponyme courant en Gascogne : bâtisse

Vielafranca
Prononcer "Bieulefranque" en pays negue...

franc / franc

franca (prononcer entre "franque" et "franco") : franche

Dans les noms propres, a souvent le sens de "libre".
Le gascon remplace souvent le "f" par un "h" : franc -> hranc

viela / ferme, hameau, village, ville

Prononcer entre "biéle" et "biélo".
Vient du latin "villa" (ferme, mais évolution du sens vers "hameau", "village", "ville"...).

Attestation de "viela" (sous la forme "viele") : "...donam per costume a ladite viele de Sent-Seuer..."
[Extrait de la Coutume de Saint-Sever, 10 mai 1480, en annexe du mémoire de DEA de Philippe Lartigue "LE VOCALISME DU GASCON MARITIME DIT GASCON « NOIR »"]


Dérivés :
vielar, (prononcer "biéla" ; sens proche de "viela", voir variante "vialar"),
vilan, vielan (prononcer entre "bilà" et "bilang" pour le premier et entre "biélà" et "biélang" pour le second) : roturier [Palay] ; on reconnait le "villain" français.

64270 - lat. 43.45000076293945 / long. -1.0166699886322021
 

Punts vesins :
(distance ≤ 16km)

  • Escos
    Escos
    Village navarrais enclavé en Béarn. Selon (...)

  • Saint-Dos

  • Auterrive

  • Castagnède

  • Grans de sau

    • La Bastida (Vièlafranca) en gascon.

      Dassance mentionnait en 1966 la forme basque Bastida-xarre, forme d’ailleurs reprise par Euskaltzaindia, l’académie de la langue basque dans ses travaux de 2006, sans le tiret : Bastidaxarre .

      D’où provient ce xarre ?

      Un lieudit local ? un lien avec le village de Charre ? Le basque xara, "taillis" ? Ou sarri, "fourré" ?

    • Je ne suis jamais parvenu à identifier la raison du nom basque Bastidaxarre.

      D’abord, il conviendrait de savoir où la forme fut recueillie : on peut supposer que c’est là le nom donné en Mixe, auquel Labastide touche au sud de son territoire (Labets et Ilharre).

      Ensuite, on ne peut pas ne pas prendre en compte que ce territoire est une conquête tardive des Béarnais (XIIème siècle, il me semble), sur des terres de l’ancien évêché de Dax au religieux, au statut bien complexe au civil, mais peut-être souletines, c’est difficile à dire. Quelques articles sur la question, pointue, ont été écrits, il conviendrait de les relire. Dans tous les cas, la bastide était une enclave béarnaise sur la colline, dans une zone vraisemblablement encore bascophone lors de la conquête.

      Pour le reste, l’étude de la toponymie du territoire communal ne permet pas de déceler un toponyme qui aurait servi à former le nom basque. L’hypothèse la plus probable, c’est qu’avant la formation de la bastide, les lieux étaient constitués de fourrés, d’où le basque sarri.

      Nous sommes sur un lieu de passage des troupeaux transhumants souletins et bas-navarrais, comme tout ce pays de Lanneplaà autour de Came et Escos, que Béarnais, Souletins et Bas-Navarrais se disputaient.


    Un gran de sau ?

    modération a priori

    Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Ajouter un document