Bourgeais, Cubzaguais, Fronsadais Libournais

Saillans


 
en graphie alibertine :

Salhan
Claude Larronde [Noms de famille gascons], nous dit : "Chose qui fait (...)

salhir / sortir

Prononcer "sayi".

Wikipédia signale « une église Sanctus Severinus de Selhans qui est totalement détruite en 1672 ».
Saillans était au 19e siècle du côté gascon de la frontière linguistique.
ORIGINE ET LIMITES DE LA LANGUE GASCONNE
.
Toponymie logiquement à dominante nord-gasconne (Le Bergey, Tessendey, le Cabaney, le Barbey, l’Espinguey, Peyguilhem, Plantey, Jaugues...) ou gasconne tout court (La Huste, Cassagne, Barrail, Baraillot, Frayche, Larroudet, Labattut, Laulan(d)...).
La Prade, Dalem (D’Alem), Carles, Roustaing... sont d’oc, et gascons aussi.


 

 

Lòcs (toponymie, paysage...) de Saillans :


 

 

 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document