Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

Bourgeais, Cubzaguais, Fronsadais

Bayon-sur-Gironde

Bayon-sur-Gironde

Bayon-sur-Gironde

En "normalizat" :

Baion
Prononcer "Bayoun"

33710 - lat. 45.05419921875 / long. -0.6005560159683228
 

Punts vesins :
(distance ≤ 16km)

  • Gauriac
    Gauriac
    [Vincent.P] Près de Bourg-sur-Gironde, à la (...)

  • Comps
    Comps
    La toponymie de ce village du Bourgeais est (...)

  • Saint-Seurin-de-Bourg
    Saint-Seurin-de-Bourg
    Toponymie indiscutablement gasconne pour ce (...)

  • Saint-Ciers-de-Canesse
    Saint-Ciers-de-Canesse
    La limite du domaine gascon traverse la (...)

  • Grans de sau

    • Toponymie très gasconne : Béchade, Le Bourdieu, Cots, Eyquem, Plantier de Larroque, Luc, ...

    • Bayon serait-il de la même origine que le nom de Bayonne-Baiona ?

      Réponse de Gasconha.com :
      On demande Monsieur Vincent.P !-)


    • On aura Madame Boyrie-Fénié !
      Dans son ouvrage, après avoir cité les premières attestations médiévales (Bayon), elle met ce nom en relation avec les nombreux Bayon de France (Bayon en Lorraine, Bayonville dans les Ardennes et en Lorraine, Bayonvillers en Picardie) et l’identifie à la suite de "Dauzat & Rostaing" au nom propre germanique Baio (Baion au cas régime).

      Il me semble que c’est l’hypothèse la plus probable même si sur un mot aussi court, les homonymes peuvent être nombreux.
      Saugon serait identiquement une formation sur le nom de personne germanique Salico. Je ne sais pas, salico est tout simplement le saule en celtique...
      Berson serait formé sur un nom de personne celtique Bercius, Galgon sur le latin Gallicus, Mazion serait directement le latin mansionem.

      A Bayon, au lieu-dit Carpena, on a trouvé des restes d’un établissement romain. Je pense dès lors qu’on peut aussi bien y voir un Baius celtique (cf les Baiocasses qui ont donné Bayeux) qui vient du celte badios qui signifie jaune, blond.
      Et pourquoi pas directement un toponyme descriptif, à savoir un lieu "blond" du fait d’une plante quelconque (une allusion aux eaux de la Gironde étant tirée par les cheveux) ?
      On pourrait même voir un dérivé du celtique bagos, hêtre (comparez avec le fagus latin), autrement dit y voir une hêtraie. Cela rejoint alors Saugon.
      Beaucoup d’hypothèses donc.
      Les celtiques sont séduisantes eu égard à ce que l’on sait de l’implantation celte sur l’estuaire, notamment autour de Blavia (et en Médoc).

      Bayonne de l’Adour est généralement interprétée bai=rivière + ona=hauteur, autrement dit "hauteur de la rivière".
      Je ne sais pas si le site de Bayon justifierait précisément cette dénomination, car c’est toute la corniche sur la Gironde qui le pourrait. C’est vrai que tous les toponymes de cette micro-région tournent autour de cela : Poyanne, Roque de Thau, Roque Plisseau, Le Mugron (très intéressant terme gascon de vieux substrat bascoïde et que l’on retrouve à Bayonne, voir le lieu de Bayonne "Château-Neuf" sur ce site) mais dans Baiona, le -a final n’est pas un déterminant mais est constitutif de la formation toponymique.
      Ce qui semble peut-être assuré, c’est que le lieu-dit originel était au domaine des Eyquems au Carpena autrement dit à pic sur la Gironde (noté Belvédère sur la carte IGN).

      Réponse de Gasconha.com :
      Et tout le monde sait bien sûr, ce que signifie "Carpéna" !


    • Est-il possible que Carpéna (lieu de charmes) continue cette "plante quelconque" qui aurait donné son nom à la commune ?

      Réponse de Gasconha.com :
      Si les charmes sont blonds...


    • Bonjour, MOn patronyme est Carpena ,j’habite a Mougins dans le 06. Pourriez vous me dire et donner l’origine du nom donné à ce lieu dit "carpena" sur la commune de Bayon sur Gironde. J’ai fait 2 email au maire de la commune pour tenter d’avoir une petite info mais je n’ai aucune réponse. Pouvez vous l’aider ? Ou me donner un contact ? Merci. Alain Carpena. Tel 0672934988

    • Il est très invraisemblable que les services communaux sachent la signification des lieux-dits, surtout en Nord-Gironde, zone profondément acculturée, dans l’orbite métropolitaine bordelaise.

      Carpena en gascon signifie "lieu où pousse le charme".

      Néanmoins, en tant que patronyme en France, il s’agit clairement d’un patronyme espagnol fréquent en Murcie et dans le sud du Pays Valencien. Le sens doit être identique, une base sur le charme (carpinus en latin), même si la suffixation m’échappe.

    • Il faut peut-être rappeler que le "Carpéna" nord-gascon (celui de Bayon par exemple) a l’accent tonique sur le "a", parce qu’il y a un "r" muet à la fin (Carpenar), alors que le "Carpena" espagnol n’a pas l’accent tonique sur "a" (pas de suffixe -ar).

    • A propos de la Roque de Thau, quelqu’un connaît l’étymologie ? Je ne pense pas que ce soit "taureau". Une racine prélatine ?

    • L’ouvrage de BBF récemment sorti constitue la seule étude sur les toponymes de Gironde

      Il me semble souvent faible sur les étymologies, et pas au niveau d’autres ouvrages, pourtant occitanistes, comme en Tarn-et-Garonne.

      De plus, le dictionnaire de BBF souffre de ne traiter que les communes officielles, laissant de côté les hameaux : or, l’apport de ce livre est plutôt qu’il recense des formes anciennes.

      Il n’y a donc rien pour La Roque de Thau.

      Une recherche sur Google Books montre que Boisgontier a écrit un article sur la toponymie girondine mais il n’est pas accessible :

      http://books.google.fr/books?id=IDIfAAAAMAAJ&q=roque+de+thau+roca&dq=roque+de+thau+roca&hl=fr&sa=X&ei=XEKnU-2jPMH3O6O0gJgH&ved=0CCUQ6AEwAQ


    Un gran de sau ?

    modération a priori

    Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Ajouter un document