Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

Graves & Cernès

Landes de Gascogne

Saint-Selve

Saint-Selve

Saint-Selve

En "normalizat" :

Sent Séver
Prononcer "Sén-Sébe", "Sén-Séwe" ?

Séver prenom mascle

Sébé ou Séwé.
C’est la forme que doit prendre le prénom Séver vers Saint-Sever
dans les années 1700 et quelques.
Je trouve ce prénom de garçon fort doux et au parfum d’exotisme.
[Dominique]

Ce prénom est intéressant, et bien présent en Gascogne, et pas seulement vers Saint-Sever de Chalosse : je pense le déceler sous le Saint-Selve des Graves bordelaises.
Le prononciation de "Séver" est bien "bé" ou "wé", mais attention, il est impossible de représenter avec la graphie française l’accent tonique sur la première syllabe, et je fais l’hypothèse que c’est bien le cas ici.
Il faut donc faire un enregistrement vocal de ce prénom. Le "r" ne se prononce pas, comme en général le "r" final gascon. Mais je pense que pour une déclaration à l’Etat civil, il serait mieux de le conserver.
Hélas, il parait impossible dans le contexte francophone que ce prénom soit prononcé à la gasconne.
Au mieux, il sera prononcé "Sébé" à la française, donc un acent tonique erroné, très probablement.

Curieusement, ce prénom, s’il a donné des noms de lieu (ex SAINT-SEVE [33 - GIRONDE]), ne semble pas avoir donné beaucoup de noms de famille en Gascogne (ni Sève ni Sèbe ni Sever ; "Sevé" a une attestation ancienne à Monein).
On a par contre des Seurin en Bordelais, mais aussi en France d’oïl.
[Tederic]

33650 - lat. 44.66669845581055 / long. -0.4833329916000366
 

Punts vesins :
(distance ≤ 15km)

  • Castres-Gironde
    Castres-Gironde
    Comme Beautiran et d’autres, Castres fit (...)

  • Saint-Morillon
    Saint-Morillon

  • Ayguemorte-les-Graves
    Ayguemorte-les-Graves

  • La Brède
    La Brède
    [Photo de Vincent.P] E ua estel@ a la Brèda (...)

  • Grans de sau

    • Sent-Séwe plutôt non ? Ce qui a probablement facilité la confusion avec seuva (encore que j’avais cru comprendre que ce mot était perdu de longue date dans le lexique : on a la preuve qu’au XVIIIème, le mot était encore d’usage courant à moins qu’il ne s’agisse d’une confusion avec d’autres villages comme Pleine-Selve).

      • Séver a été choisi par Gasconha.com (et moi en particulier !) pour coller à l’étymologie Severus, qui semble avérée.
        Wikipédia :
        « Le nom de la commune provient de Sanctus Severus, saint Sévère, patron des tisserands, puis serait devenue Saint-Selve sous l’influence du latin silva, la forêt. »
        Wikipédia affirme cependant que « le nom gascon de la commune est Sent Seuve ».
        Maintenant, il se peut que les locuteurs gascons des derniers siècles aient prononcé "Sén Séwbe" en gasconnisant Saint-Selve.

    • Pas de problème, pourquoi pas écrire Sent Séver (au passage, l’accent n’est pas sur le 2e ’’e’’ ? ou les 2 accentuations existent, et ce déjà en latin ?). Mais doit-on restituer la prononciation moderne ou une prononciation dérivée du nom médiéval restitué ? Vaste débat !

      • J’ai écrit "Sent Séver" en supposant que l’accent tonique est sur le 1er e.
        L’attraction vers silva ne me parait guère possible si l’accent tonique était sur la deuxième syllabe.
        Il serait intéressant de savoir comment on prononce San Severo en italien ; je penche pour l’accent tonique sur "Se" mais n’ai pas vérifié.
        Quant au choix de l’accent - aigu ou grave, je ne vois pas a priori de raison de mettre un accent grave.
        Pour Saint Sève, commune qui semble porter étymologiquement le même nom, Wikipédia écrit : « En gascon, le nom de la commune est Sent Sèver. »
        Mais pour Saint Sever "Cap de Gascogne" (en Chalosse), Wikipédia écrit : « en gascon : Sent Sever ».
        Bref, pour trois localités qui ont apparemment le même nom, Wikipédia indique trois formes gasconnes différentes...

        Quant au "vaste débat" entrevu par Gaby : oui... ma position à moi est, en l’absence d’une pratique actuelle du gascon, et d’attestations récurrentes de la prononciation "Sewbe" pour les siècles passés, de préférer le retour aux sources.

    • Dans la magnifique et poétique chanson "On t’as carcat le gala ?", les paroles sont :

      Grata te le, hròcha te-le
      Dab les gojatas de Sènt-Sever ("Seuboe")

      Donc, l’accent tonique n’est pas forcément sur le 1er "e"...


    Un gran de sau ?

    modération a priori

    Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Ajouter un document