Bourgeais, Cubzaguais, Fronsadais Pays gabaye

Salignac


 
en graphie alibertine :

Salinhac
Prononcer "Salignat"

Traversée par la limite oc/oïl.
ORIGINE ET LIMITES DE LA LANGUE GASCONNE

Mais la commune est considérée plutôt gasconne, et il y a au sud du bourg une concentration de noms de lieu très gascons : Nougarède, l’Esteyrot, les Tarreyrots, Cassagne, Naudin...
Le cadastre napoléonien donne aussi Poumeyra, La Manieu (L’Amaniu ?), Tertre du Puy (écrit aujourd’hui "Tertre Dupuy" comme si Dupuy était un nom de famille, alors que "puy" doit signifier... tertre !)...
www.ruesdemaville.com donne encore pour Salignac d’autres toponymes qui sonnent gascon, comme Barrail-Bousset, Laulan, le Treyti...
A creuser : Puychebour écrit Pichebourg par l’IGN !

Actualité : la population de la commune semble exploser depuis les années 1980. L’effet Bordelais, sans doute...
Wikipédia nous informe que « le 1er janvier 2016, elle est devenue une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de « Val-de-Virvée » ». Aubie-et-Espessas et Saint-Antoine sont les autres communes déléguées.
Bref, cette commune est en voie d’effacement.

Dans ce cas de fusion de communes qui risque de devenir fréquent, Gasconha.com choisira probablement de s’en tenir aux communes déléguées (anciennes communes) pour lesquelles des données historiques et linguistiques ont été rassemblées au fil du temps...


 

 

Lòcs (toponymie, paysage...) de Salignac :


 

 

 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document