Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

Fezensac

Clocher-mur

Gascogne médiane

Mirannes

Mirannes

Mirannes

En "normalizat" :

Miranas
Prononcer "Miranos"

mirana / lieu d'où la vue se porte au loin, poste d'observation

Prononcer mirane, mirano...
Palay donne la définition ci-dessus pour « miradou, mirane ».
Multidiccionari francés-occitan

Le Tresor dóu Felibrige donne« (rom. cat. miranda), s. f. Galerie qui offre une perspective, belvédère, faîte d’un édifice, lieu élevé ».

miranda, forme donc plus latine et moins gasconne, l’a emporté sur mirana dans la toponymie gasconne.
En Gascogne, on a aussi le très courant miralh.miralh

32350 - lat. 43.61669921875 / long. 0.3833329975605011
 

Punts vesins :
(distance ≤ 16km)

  • Bezolles

  • Saint-Arailles

  • L’Isle-de-Noé

  • Riguepeu

  • Grans de sau

    • On peut difficilement ne pas mettre en lien le nom de ce village avec Mirande, un peu en amont.

      On pense généralement que Mirande est un dérivé de mirar, au sens d’endroit d’où l’on voit bien (ou alors d’endroit à admirer ?).

      Cependant, d’autres hypothèses existent dont l’une faisant intervenir le celte *miro-randa sur randa "frontière" (cf *equoranda qui donne Gironde, Gérone, Gironne, Guironde, ...).
      Miranda del Ebro dans la province de Burgos se trouverait ainsi à l’ancienne limite entre les Berones et les Vascons.

      Si cette dernière hypothèse est juste, il faudrait alors vérifier que tous les Mirande/Miranda qui existent se trouvent bien en position de frontière.
      Est-ce le cas de Miranda de Arga en Navarre ? Peu probable. Et de tous ces lieux-dits Mirande de Gascogne ?

      Ajoutons qu’en gascon, -nd- intervocalique se simplifie en -n- ce qui tend à faire penser que "miranda" en gascon est un latinisme médiéval.
      Mirannes ne pose pas ce problème.

      Mirannes, en Armagnac, et Mirande, en Astarac, ne sont pas loin de la frontière entre les deux entités.
      Mais les deux entités relevaient du diocèse d’Auch, l’Astarac est un démembrement ultérieur, il n’y avait aucune raison de marquer une frontière interne à la cité d’Auch, cela tend à corroborer que Mirannes comme Mirande sont des créations médiévales, des lieux d’où l’on fait le guet.


    Un gran de sau ?

    modération a priori

    Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    Ajouter un document