JPEG - 609.3 ko
Profession de foi d’une candidature occitaniste aux législatives de 2002
C’était dans la circonscription d’Agen-Nérac, donc gasconne linguistiquement pour une part non négligeable.
Tous les insertions d’occitan étaient cependant en languedocien, et pour certaines non compréhensibles au premier abord par un gasconophone :
Per far viure lo país
N’i a pro
Nos cal quicòm mai
Volèm viure al país
Tederic M.
Partager