en graphie alibertine :
Borrolhon

borrolh / noeud, aspérité du fil...

L’attraction du mot barrolh peut aussi agir.

Selon Xavier HESSEL, vient "de BOURROULH, un bourgeon en gascon béarnais, la terminaison "OU" signifiant "petit"".
Exact pour le sens de la terminaison "on" notée "ou" selon la prononciation béarnaise.
Cependant, un lexique digne de foi donne ceci :
"borrolh (E.-B.), barrolh. • verrou (m.).
borron. • bourgeon (m.)".

Variante(s) graphique(s) :

Bourrouilhou


 


 
Amics Webmèstes, insérez Borrolhon dans votre site !
 

Grans de sau

  • "Bourrouilhou" = dimin. ("ou" final).
    D’orig. double vasco-roman, mél. de lang. gasc., romanisée-francisée, et basq.
    Très "voyellisé", en [ou], indique trad. du "u" fr. en basque et gascon-béarn.
    Aurait plus. sens distincts.
    1°) "bourrouilh" = élém. de fermeture de porte, d’un enclos, un verrou. Barrière d’une porcherie in lang. loc. orale.
    2°) Rattaché à l’activité de gardien de cochons, et par ext. aux activités de ferme.
    3°) Pluie brève, forte, sorte d’averse viol. dans le patois (proche idée, fouillis et désordre). Quelle pluie ! = quel désordre !
    4°) Pelotes de laine échappées dans le vent lors de la tonte des moutons et s’attachant aux fils des enclos (et dont les femmes ramassaient les lambeaux restés accrochés pour ne pas perdre la laine). Rattaché à fonction.
    5°) Vient de Bigorre. Noms en "lh" y sont fréq., not. in zones montagne (sommet, chef). D’où "petit chef", proche de petit bourgeon (tête).
    6°) le double "r" = lat. "burrus", l’âne. L’âne de ces régions est brun, d’où "celui qui a les cheveux auburn".

    Différentes orthographies :
    Bourrouilhoue - dès le XVIIe siècle, Bourrouillou - dont le juge d’instruction qui a classé l’affaire de la mort de Zola, Bourrouilhou, Bourrillon, etc.

    Réponse de Gasconha.com :
    Ajuda ! Que som negats dens la plojassa d’explicacions...

  • "Bourroulh" désigne bien un bourgeon en Gascon béarnais, mais effectivement aussi un "verrou, fouilli ou désordre" (source Michel GROSCLAUDE à Mourenx).
    Cependant, il y quelques années, mon lointain oncle Michel BOURRILLON (de petite taille !) m’a confirmé que son patronyme voulait bien dire "petit bourgeon", sans savoir comment ni pourquoi mais par simple tradition familiale orale.
    Et je fais entière confiance en la tradition orale qui a toujours été confirmée par mes trouvailles historiques.

    Un autre exemple : Le patronyme DARGELOS : Mon ancêtre Raymond DARGELAS a été baptisé à St-Esprit (Landes puis Basses-Pyrénées) sous le nom de DARGELOS. Son père était "marchand" à Thèze-en-Béarn. La commune la plus proche au Sud est Argelos. On peut donc penser que son patronyme veut dire que son ancêtre venait d’Argelos.
    Pourquoi Raymond DARGELOS a-t-il un jour modifié son nom en DARGELAS ?
    Mystère.

  • Je voudrais bien avoir les coordonnées de l’auteur de l’article "BOURROUILHOU" - concernant le juge d’instruction désigné pour les causes de la mort de Zola il descendait d’une famille de l’ARIEGE - le nom étant écrit sans "H" avec deus "L".

  • 1/Bourrouy de Mars = pluie de mars
    2/Bourrous = bourgeons : "Bourrous de Mars, Plion les Cars" / "Bourrous d’Abriu, Plion le barriu" / "Bourrous de Mai / Plion le tchai" in Nos proverbes gascons,H. DAMBIELLE, 1914, Albi, Les Imprimeries des Orphelin Apprentis.
    3/ borrola, borrolh, boldoira, bordolh (-> bordel ?) = désordre, fouillis, mélange, pêle-mêle -> "chorrolh-borrolh" / "chourrouy-bourrouy" = (locution proverbiale) mélange confus, pêle-mêle, sans dessus-dessous, en désordre (chorrolh= cascade)/ "a sorroms e borroms" = "a sourroums e bourroums" = (loc. proverb.) à hue et à dia, dans tous les sens, in Dictionnaire des vallées et du Piémont béarnais, Hubert DUTECH.
    4/ borrolh = noeud, aspérité du fil de laine
    5/ borrolh = verrou : sur le linteau de la porte d’entrée du château de Castétis, dit des "Trois Poètes", car Alphonse de Lamartine, Francis Jammes et Alfred de Vigny y séjournèrent, est inscrit cette belle devise : "Shens borrolh taus praubes"... "Il n’y a pas de verrou pour le pauvre"... Entrée libre !


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document