Delest

en graphie alibertine :

Delestèr

"le nom DELEST (le mien !) [est] bien gascon et originaire du pays de Born. Rien qu’à Mimizan il y a un "nid" de DELEST, idem à Lit et Mixe.
Au XVIII° siècle on retrouve ce nom écrit DELES mais c’est la même famille."
[Isabelle DELEST]

J.Tosti, sur son site des noms, écrit sur "Delest" :
"Nom porté dans les Landes.
Semble une graphie erronée de Deleste, qui désigne celui qui est originaire de Lesté. Trois hameaux des Landes s’appellent Lesté, à Castets, Sainte-Marie-de-Gosse et Sort-en-Chalosse. Sens du toponyme : peut-être un cours d’eau marécageux."

Lesté doit donc être "L’Estèr" (voir "estey" en Nord-Gascogne), et "Delesté" a pu devenir "Delest", puis "Deles", après avoir perdu son accent aigu sur le "e" final.

Sur ce terrible problème de l’oubli des accents, voir ici.

"De l’Est" semble improbable : le gascon landais ne semble pas avoir connu le mot "est" pour désigner le point cardinal (il utilisait "darrèr").

estèir / estey

Prononcer "estèÿ".
Affluent de la Garonne, de la Gironde, et du bassin d’Arcachon (?), qui généralement grossit à marée haute.
Même racine latine que les mots français "étier" ou "étiage".