- Vincent P.

Gascogne toulousaine

Plaisance-du-Touch

La Rodo / L'Arròda / L'Arròdo

en graphie alibertine :

L'Arròda
Prononcer "L’Arròdo"

arròda / roue

prononcer entre "arrode" et arrodo".
forme nord-gasconne : ròda

arrodèr, arrodèir (prononcer "arroudèÿ") : charron

Viendrait du gaulois "rota".
A rapprocher du basque "errota".


Bâtiment moderne au nom "patoisant".


 

Grans de sau

  • Il est probable que la forme en triangle isocèle du bâtiment soit une volonté de référence régionale, dans la mesure où de nombreux bâtiments de la ville font état de pareilles influences.

  • Adixatz,

    Quauques arresultats de las mias passejadas preu Vasadés e l’Enter duas Mars : la Moliata pròixe deu castèth de Mal Romèr/Mau Romèir ?
    Carboèir a Sent Andriu dau Bòsc, lo Pradiòt a Genisson, Bertranon entre Lopiac e Senta Crotz, la Pradiassa entre Gabarnac e Senta Crotz, d’Arrós pròixe de sent Maxenç, Arrodèir en lo medix parçan a bisa de Garona, l’Arròc a Cerons, los Arroats a l’estrem de Barçac, Arrançon, Arrogèir un chic mei de cap au mijorn, ne sèi pas suu hèit de quau comuna.
    Ací que’us atz, un chic a la vista-bòrnia.
    Pròbas qui las particularitats deu gascon qu’èrann plan coneixudas en Bordalés e Vasadés e qui no vei pas perqué ne poderenn pas estar arrestitüidas, harguèssinn un gascon bordalés.

  • La liste pourrait être complétée avec des lieux dits médoquins, bordelais ("Impasse de la Birouette" à Bordeaux ?) voire blayais (!!). Que i tornarèi.

    bearniaiseries.blogspot.c

    On trouve également des résidus dans les enregistrements de l’ALLoc pour les environs de Venerque, je trouverai la source.

  • J’ai retrouvé : c’est dans un enregistrement de l’ALLOC pour Mauressac (que Philippe dit gascon dans sa carte : ailleurs dans l’enregistrement, on peut détecter le suffixe -èr).

    enregistrement de type .wav

    A 01:26:20, Xavier Ravier demande le nom de la ronce à Madame Cugnas.
    Après divers francismes, Ravier propose "una romèga", l’interlocutrice renchérit "un arromèc", on demande le pluriel "les arromèts".
    Il me semble que c’est un exemple net de résidu du ar- prosthétique à l’extrême limite de la Gascogne puisque la vallée de l’Ariège à Auterive est languedocienne.

  • Que carré har un estudi apregonit deus toponimes hitèrs dab les cartas, seria blura, de l’IGN.
    Que sui assolidat los tralhs toponimics suber-gascons que sonn presents hòra lo son airau de uei.
    Alavetz, arrestitüir ua lenga mei blossa tad aquiths parçans deus con.hins ne’m pareix pas ua irèia absurda.

    Réponse de Gasconha.com :
    Geoportail que balha en linha, ce’m sembla, las informacions d’aqueras cartas bluras de l’IGN, dab possibilitat de "zomar", e de visualizar toponimes cadastraus.
    Mès pareish que l’actualizacion permesa peu medià electronic e pòt de còps har disparéisher vielhs toponimes. Cartas de papèr que pòden servir, lavetz.
    [Tederic M.]

  • Atestacion de vocaus prosteticas son bastòrra en gascon bordalés, dau mieijorn avant enc a bisa.
    Plan solide qu’existissava, digun ne’n pòt dobtar, d’autant mèi qu’apareish a cançons e nadaus ancianas.
    Encontrèri recentament dens una cançon bordalesa un ipèr-gasconisme, una "escaròta" per parlar d’una pastenaga...


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document