Haut Armagnac - Pays d’Auch Gascogne médiane

Ordan-Larroque

- Vincent P.


 

Tissané / Tishanèr / Tishanè

en graphie alibertine :

Tishanèr
Prononcer "Tichanè".

teishenèir, tishanèr... / tisserand

teishenèir : prononcer "téchénèÿ".
Mais ça, c’est une forme nord-gasconne.
Ailleurs en Gascogne, on trouve teishenèr (prononcer "téchénè"), tishanèr (prononcer "tichanè"), teishenèr (prononcer "téchénè"), teishinèr (prononcer "téchinè"), et même tisnèr (prononcer "tisnè") du côté du Béarn, et, en revenant à l’extrême nord de la Gascogne, tessendèir et teishèir (d’après la toponymie)...


Dans un environnement auscitain complètement méridionalisé par les pavillons bas ocre (certains poussant le crime jusqu’à arborer la croix occitane : véridique), un miracle !


 

Grans de sau

  • Remarquez que j’ai rarement vu une telle disposition : cet escalier est-t-il d’origine ? Auquel cas, cette maison précèderait largement les maisons des années 60-70 qui sont disposées sensiblement de la même manière.

    Pour un exemple, voir la maison "Soubac Aymat" de Pau

  • Je ne sais pas si la maison a été restaurée ou s’il s’agit bien d’un état "originel", mais en tout cas, ce que l’on peut dire c’est qu’on se croirait à Hastingues !
    On n’a pas suffisamment étudié les maisons de la Gascogne centrale, et en particulier du département moderne du Gers, qui à lui seul doit être deux fois plus gros que le Pays Basque français.
    C’est un champ d’exploration immense, vascon si l’on veut bien le voir.


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document