Albret landais Landes de Gascogne

Labrit


 

Couyalas / Cojalars

en graphie alibertine :

(lo) Cojalar
Prononcer "(lou) Couyalà"...

cujalar, cojalar, cojolar / bergerie

Prononcer "kuyalà".
Parc à bétail, pré où on fait coucher les troupeaux à la belle saison.
Nombreuses variantes : cojolar (prononcé couyoulà, coujoulà, connu en Occitanie hors Gascogne), coeilar (coueÿlà), coilar (couÿlà)...
A dû donner "kayolar" en basque. .

JPEG - 142.8 ko
Hastingues - Lo cujalar de Jausep
Tederic M.

Racine latine cubile selon le FEW.
Mais cette racine latine a dû donner d’abord des mots plus courts : còi, coi (coy, couy) qui avec un premier suffixe -al donnent cojau (Couyau...), et avec le deuxième suffixe -ar cojalar...
Elle est donc bien présente dans la toponymie gasconne, avec toute la variété permise par les prononciations de base et les suffixations.


 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document