Graves & Cernès Landes de Gascogne

Cestas


 

chemin Lou Tchott / camin dau Chòt / camïn dàw Tchòtt

en graphie alibertine :

(lo) Chòt
Chòt tout seul, sans article, fait penser à une aphérèse, un nom dont la début (...)

chòt / hibou ?

"tchot" demandé par un gasconhaute.

chòt" (prononcer tchot) qui veut dire "hibou"

FAUNA OCCITANA(3) : LO CHÒT PIRENENC : « Lo chòt pirenenc, atanben conegut coma gahús o petit duc en gascon »

Le nom de la voie (qui devient une plaçote* à l’endroit de la photo) :
Le FANTOIR dit encore "CHEMDE LOU TCHOTT" ; traduction : chemin de lou Tchott, avec donc ce "de lou" si maladroit !
Mais ici, l’appellation semble avoir évolué (selon la pancarte et l’IGN) vers "chemin Lou Tchott".
On notera, pas très loin, le "Chemin dou Grit" ou dou est la contraction correcte en gascon de "de lou" ; c’est peut-être cette forme "dou Grit" qui serait la meilleure pour sauver quelque chose de l’intention gasconne initiale. Ici ça ferait "chemin dou Tchott".

* Et dommage que les mots plaçote et plaçot n’aient pas été mobilisés à Cestas, alors qu’ils apparaissent naturellement dans la viographie des Graves, par exemple à Portets...
Plaçot Peyrous

Le modèle de bastisse, qui semble avoir prospéré dans ce quartier de Cestas : semble de la famille vasconne pour son volume, avec une adaptation très urbaine pour ses garages en façade. L’absence d’emban se fait sentir... Il faudrait voir le côté jardin...


 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document