Graves & Cernès Landes de Gascogne

Cestas


 

chemin de l’Abarsac / camin dau Habarsac / camïn dàw Habarsac

"Abarsac" : à expliquer !
La maison de la photo est vue depuis le chemin de l’Abarsac, à travers un rideau d’arbres. C’est la même maison que celle au fond du chemin de la Bentène.
chemin de la Bentène


 

Grans de sau

    • « Prob. issu du b. all. *Hawersack (cf. b. all. Hawer « avoine »). Sa var. habresac (1694, Mén.), presque seule vivante dans les dial. (v. FEW t. 16, p. 107a) est empr. du h. all. Habersack, proprement « sac à avoine », introduit par les soldats revenant d’Allemagne après la guerre de Trente Ans. »
      https://www.cnrtl.fr/definition/havresac

      Voici donc un mot germanique passé tardivement au gascon, peut-être via le français.
      Le gascon était parfaitement capable de conserver le h initial.
      Ce serait alors le chemin du Habarsac !

      Appeler une rue ainsi, du nom d’un ustensile de la vie quotidienne d’autrefois, peut sembler un peu saugrenu, mais à Cestas, c’est banal (ex : "chemin de l’Haousot" (du Haoussot), "chemin de lou Pousse crampoun", "chemin de Pitey"...).
      Au moins, cela nous donne du grain à moudre, et montre que ces noms de voies peuvent servir à maintenir le souvenir de mots anciens.
      Il y a, à côté de ce chemin de l’Abarsac, les chemins de la Tourte, de la Cane (?), du Jas, du Nid de l’Agasse... je suppose qu’il s’agit d’évoquer le monde de la chasse.


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document