Bazadais

Uzeste


 

Château d’Illon / Castèth de Hilhon

en graphie alibertine :

(lo) Hilhon
Prononcer "(lou) hillou(ng)". Doit être un dérivé (affectueux ?) de (...)

hilh / fils

hilhòu (prononcer "hiyow") : filleul

Il serait bon de rétablir le "H" aspiré, typiquement gascon.
Problème général en Gironde, où on voit par exemple "site d’Hourcade" au lieu de "site de Hourcade".
Une nouvelle croisade de Gasconha.com ?
[Tederic]

FANTOIR : TUILERIE D ILON, PRADE D ILON


 

Grans de sau

  • Shau ! En Bordalés, lo H n’es pas bohat. Donc "site d’Horcada" es legitime !

  • Le "h", s’il n’est pas aspiré (bohat) comme dans mon coin d’Albret, n’est-il pas dans certains cas aspiré au sens français (on ne dit pas "cosse d’haricot"), ce qui empêche des élisions.
    Dit-on "l’huc" ou "l’hont" en Bordelais ?
    Ma question n’est pas provocatrice, parce que ce genre de prononciation existait en Tonneinquais ("l’het" pour "lo hec").
    Dans la toponymie, il me semble qu’il y a des "La Hountan" ou "La Houneau" en Bordelais, et je ne vois pas non plus dans les patronymes des formes comme "Delour(c)" (De l’hourc) qui remplacerait "Duhourc" et ses variantes graphiques.
    Il y a par contre "Croix d’Hins"...
    A creuser !

  • C’est vrai, j’ai l’impression qu’en Bordelais, les mots monosyllabiques n’ont pas l’élision même si le h ne se prononce pas.


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document