Médoc

Moulis-en-Médoc

- Tederic Merger


 

Larreyaut / L'Arreiau / L'Arreyàw

en graphie alibertine :

(lo,la) Reiau, Rejau, (l')Arreiau

rei / roi

Prononcer "rèÿ".

dérivés :
reiau (prononcer "réyaou") : royal
reiaume (prononcer "réyaoume") : royaume
reiòt (prononcer "réyott") : roitelet (notamment l’oiseau nommé ainsi en français)

Selon Palay, "rey" a aussi signifié "massif important, mont".

Moulis-en-Médoc -Section A feuille 1 : Poujeaux
Date : 1827
Cote : 3 P 297/3
Larreyaut, Treytin de Larreyaut

Sur cette vue Google, on voit le ruisseau de Larrayaut, qui prend naissance vers le bourg de Listrac :


 

Grans de sau

  • L’hypothèse areau (sablonneux), que Halip Lartiga discutait* à propos du camin arriau de Biscarrosse, aurait peut-être ici plus de vraisemblance.
    On pourrait aussi imaginer une confusion entre areau et arreiau (royal).
    Le ruisseau peut cependant prendre le nom d’un lieu qu’il arrose, nommé arreiau (royal) pour une raison inconnue.

    *L’hypothèse d’un « Chemin Sablonneux », du latin arena(m) (= sable) avec suffixe –ale, est moins convaincante sans pour autant être éliminée. En effet, arenale aboutit normalement à areau (= sablonneux) en gascon
    <forum104550>


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document