Lomagne

Bouillac

- Vincent P.


 

Ayguebère

en graphie alibertine :

(l') Aigabèra
Prononcer "(l’)Aÿguebère"... Eau belle.

aiga / eau

Prononcer "aÿgue", "aÿgo"...
Dérivés :
aiguèr ou aiganèr : évier
en gascon maritime :
aiguèir : évier, ou aussi "flaque d’eau"
aigut, aiguda (prononcer entre "aÿgude" et "aÿgudo") : aqueux ; se dit par exemple d’un fruit qui parait gorgé d’eau.

Palay :
Multidiccionari francés-occitan

aigat : « aygade, aygat : abondante chute de pluie ; crue, inondation » []
aigon : « aygoùn (G.-M.) sm. – Rosée »

bèth, bèra / beau

belle : bèra (prononcer entre "bère" et "bèro")
dérivés :
beròi ("beau" ; prononcer "béroÿ" - parfois abrégé en "broÿ")
beròia ("belle" ; prononcer entre "béroye" et "beroyo")
beror (prononcer "bérou") : beauté
beutat (prononcer "béoutat") est un francisme assez ancien.

Le chemin qui y mène s’appelle d’Ayguebelle mais la maison est bel et bien Ayguebère : Gasconha.com est évidemment là pour mettre en avant la forme gasconne dans un contexte local garonnais où les traits languedociens furent plus envahissants à compter de la fin du XIXème siècle.


 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document