Marsan Landes de Gascogne

Saint-Justin

- Vincent P.


 

Aux Bayles

en graphie alibertine :

Los Bailes
Peut parfois être précédé d’une préposition comme toute formation de ce type : (...)

baile / bailli

Prononcer "baïlé" ou "baylé" en mettant l’accent tonique sur la 1ère syllabe.
Selon J. Tosti, le bailli était "représentant du seigneur dans la commune".
Cette fonction devait être assez commune, vu le nombre de noms de famille ou de lieu composés avec ce mot.

« Le bayle/ baile représente le fondateur. S’il s’agit d’un paréage, il peut y avoir plusieurs bailes. »
Des sauvetés aux bastides gasconnes

dérivé : bailiu
Multidiccionari francés-occitan

« Bayliu bailliage : La fidance deu esser deu bayliu on lo qui-s deffen es poblat. [Lespy] »

Il est difficile de faire l’inventaire raisonné des formes avec préposition ou sans : pourquoi ici est-ce "Aux Bayles" et non "Les Bayles", qui a été ancré en toponymie officiellement ? "Bayles" seulement sur la carte d’État-Major du XIXème siècle.


 

Grans de sau

  • Je serais partisan, pour la forme normalisée que nous mettons en lien - le nom normat, de mettre l’article simple sans la préposition a, donc ici Los Bailes.
    Pour moi, Los Bailes et Aus Bailes, c’est le même toponyme.
    Je pense aussi qu’il faut rétablir généreusement l’article, dont l’absence dans les toponymes est le plus souvent une négligence en grande partie due à l’ignorance de leur sens.

  • Je suis également partisan de cette normalisation : "Los Bailes". "Aus Bailes" est une dérivation secondaire, en contexte.

    Maintenant, pour l’article, attention : il est des cas où il n’a jamais été présent, soit que le toponyme est très ancien et date d’une couche ancienne romane, soit qu’il s’agit d’un patronyme.

    Au cas par cas donc ... mais assurément, l’article a été maltraité en toponymie gasconne.


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document