Médoc

Saint-Vivien-de-Médoc

- Vincent P.


 

La Loubie

en graphie alibertine :

La Lobia
Prononcer "La Loubie". Attention, l’attestation de Saint-Vivien est celle du (...)

On retrouve Laloubie à Tabanac (33) : sans nul doute une construction sur lop "loup" mais avec une autre suffixation que l’habituel -è(i)ra.


 

Grans de sau

  • Avec ce suffixe -ie si typique d’une zone comprenant le Périgord, le Bas Limousin, le Haut Quercy et le Haut Agenais. Mais le nom semble autochtone en Bordelais...donc lobi(n)a ?

  • « Un plan de la 2e moitié du 18e siècle indique "le logis de M. Laloubie". Sur la carte de Belleyme, seul le lieu-dit "le Port" est mentionné. Cette famille Laloubie est alliée par mariage à la famille Morin, pour laquelle on distingue deux branches, les Morin de Rupsan et les Eyquard (ou Eycard) de Morin. »
    http://dossiers-inventaire.aquitaine.fr/dossier/chateau-du-port-ou-de-la-loubie/a9d609f1-8562-44be-a118-256c068b70d9

    "La Loubie" n’est donc pas clairement un nom autochtone à Saint Vivien : la famille peut être venue d’ailleurs.
    Le lieu-dit "la petite Loubie" montre cependant que ce nom a été compris comme un toponyme local.

  • Bonjour,
    Si l’origine du nom LALOUBIE, n’est pas remis en cause, l’origine du nom de ce lieu-dit, quand à lui est bien celui du nom de famille de l’occupant du "château du Port" et probablement de celui qui l’a fait construire. (sous réserve) -
    En fait le lieu-dit La Loubie est une nouvelle appellation qui est partie intégrante du lieu-dit Le Port comme indiqué sur la carte d’état-major de 1820/1860 -
    Cette affirmation est corroborée par
    trois documents :
     l’acte de décès N° 18 enregistré le 12 décembre 1817 en la mairie de Saint Vivien de Médoc, lequel mentionne que monsieur (de) Laloubie, ancien avocat au parlement est décédé le 12 décembre 1817 en sa maison au lieu-dit le Port à Saint Vivien.
      Dans la lettre de monsieur Pierre de Morin d’Eycard adressée le 23 décembre 1857 au Préfet de la Gironde, demandant de « faire exhumer de l’ancien cimetière les cendres de M. de Laloubie le grand-père maternel » de madame de Morin de Rupsan épouse de Pierre de Morin d’Eycard. (Archives départementale de la Gironde 2 O 3650).
      Un plan de la 2ème moitié du 18° siècle qui indique « le logis de M Laloubie », mentionné par Mme Steimer, dans le dossier d’inventaire de Saint Vivien de Médoc (comme vous l’indiquez).
    Ces renseignements peuvent éventuellement aider à apporter une explication quand à l’origine du nom du lieu-dit La Loubie à Saint Vivien de Médoc

  • Suite Lieu-dit La LOUBIE à St Vivien de Médoc par carte état-major 1820/1860

  • Suite et fin du Lieu-dit La Loubie St Vivien de Médoc

    [Merci pour ces images et documents !
    Tederic M., webmèste]


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document