Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

Bourgeais, Cubzaguais, Fronsadais

Villegouge

Laroucaud

En "normalizat" :

Larrocau
L’arrocau... Voir Rocau.

border=0

Laroucaud est un petit quartier en contrebas de Villegouge, orthographié Larroucaud sur la carte d’État-Major.

On pourrait imaginer un lieu-dit "La + nom de famille", notamment en ces terres proches des terres gavaches, mais l’on attendrait alors un féminin "La Roucaude". Le nom de famille Roucaud est d’ailleurs attesté en Gironde, mais avec des naissances autour de Bordeaux, peut-être en lien avec le foyer en Lauragais.

Les experts en gascon comprendront vite où je veux en venir : s’agit-il d’un reste fossilisé d’une forme hyper-gasconne L’Arrocau, ce qui serait incroyable et fascinant en ces terres fronsadaises qui ne connaissent plus le phénomène de l’ar- prosthétique, ou bien existait-il une forme féminine La Rocau (cf Lapourcaud, qui est La Porcau) ? Il peut également s’agir d’un migrant sud-gascon nommé Larroucau.

Ce débat se pose dans des termes similaires pour le lieu-dit "A la Roquau" de Cambes (33).


à la Roquau

prepausat per Vincent P.



Grans de sau

  • Il y a aussi Larivau (Larrivau chez Cassini) à Saint Michel de Fronsac et Larroudey à Saillans sur la rive gauche de l’Isle (côté Libourne) ; ce Larroudey figure sur la feuille C du Cadastre napoléonien, il est "Larroudet" sur le tableau d’assemblage, et "Roudet" chez Cassini !

  • La possibilité d’un féminin pour rivau, rocau.... rend difficile de trancher en faveur du a prosthétique.
    Avec le mot masculin qu’est (ar)rodèir, c’est clair que c’est le a prosthétique. La question est alors le caractère autochtone du nom, sujet traité ailleurs pour le Larroudey de Saillans.
    Au total, avec aussi Cabarieu/Cabarriu, il est permis d’envisager la présence du a prosthétique en Fronsadais, mais notre série est quand même un peu faible.

  • On peut regarder ce qui se passe chez les voisins de langue guyenno-languedocienne : autant Lapourcal/La Pourcal est présent un peu partout (Périgord, Quercy, Agenais guyennais), autant Larocal est plus rare (une attestation en Périgord), tandis que les formes avec article non-agglutiné, relevées par l’IGN, sont avec l’article masculin : Le Roucal.

    Il est net qu’il faudrait trouver d’autres exemples moins ambigus, donc masculins, fatalement, où nous aurions sans aucun doute possible mécoupure.


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document