Notre région, c’est la Gascogne !


 
Navèth nom !

 

Gascon du Bourgeais #7

Dàvid

mardi 9 août 2011

Utile coume un péou sur la soupe
Ques a co qu’un candeley (can de layt) ? Cos un petit can que tête.

Pour ceux qui demandaient des aperçus de l’ancien gascon de l’actuelle Grande Gavacherie : voilà... Je ne peux mieux faire.
Cet échantillon est assez abondant pour qu’on puisse facilement en restituer les grands traits.
Je l’ai fait personnellement,de sorte que je suis même capable de parler le gascon blayais ! Une variante de gascon disparue, qui dit mieux ?



Grans de sau

  • Bonjour David,

    Les textes de la Parabole pour le Bourgeais sont plus gascons que ceux du Libournais, je l’avais remarqué quand je les ai étudiés.
    Par contre, j’ai le souvenir de ceux du Blayais qui sont très clairement gabay.
    Je vous conseille très vivement la lecture de la thèse de Pierre Bonnaud, même s’il est très décrié par les occitanistes car iconoclaste en ce qui concerne tous les mythes "Sudistes".
    Les cartes qu’il présente et ce qu’il écrit à propos du domaine d’oc en général et gascon en particulier vaut le détour.
    C’est brillant et tout esprit scientifique ne peut pas faire l’impasse sur cette oeuvre majeure. Il est en vente chez l’auteur, à Clermont-Ferrand.

    Amitiés.

  • Oui, la lecture de Pierre Bonnaud est indispensable, une vraie remise en question du dogme de l’opposition Nord/Sud forgé par Michelet et consorts, repris à leur compte par les mistraliens au 19ème siècle, élevés à l’Ecole impériale puis républicaine.

    C’est l’alliance de connaissances historiques, géographiques, linguistiques, ... Une profonde intimité avec les différents terroirs qui constituent la France contemporaine.

    Pour se faire une idée, voici le lexique identitaire de l’Auvergne qui reprend les thèses de Pierre Bonnaud :
    auvergnelangueciv.pagesperso-orange.fr/lexique

    Réponse de Gasconha.com :
    Merci Vincent pour tes nouveaux grans de sau, de bona qualitat (e viénen de Salias de Bearn ?) coma tostemps !
    En ce creux d’été, depuis quelques jours, Gasconha.com ne recevait que des "grans d’espam"...


  • Plutôt de Salinas de Pamplona (Getxe en basque) pour tout dire puisque je reviens d’un petit séjour en Espagne septentrionale (Cantabrie, Asturies, Castille, Navarre, ...).
    Je ferai un compte-rendu de mes impressions, notamment pour ce qui est du dynamisme identitaire, mais aussi d’autres réflexions plus ethnologiques.




Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document