Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

Jeunes et déjà cons ... ou en tout cas sectaires (le texte commence à dater)

Vincent.P

vendredi 27 mai 2011, par Vincent P.

Admirons cela dit le surréalisme écrit dans la prose la plus maoïste du monde sur une question ... graphique.

"Lo Collectiu deus Joens Biarnés d’Occitania qu’ei un collectiu format per joens occitanistas biarnés en octobre passat. Qu’ei dab lo sentiment de que la politica lingüistica en favor de l’occitan a noste qu’èra travada qui avem creat aqueste collectiu. Que militam tà ua presa de consciéncia politica e individuau de l’importància de la lenga nosta.

A quauques dias d’ua eleccion cruciau dens lo departament deus Pirenèus Atlantics, lo Collectiu deus Joens Biarnés d’Occitania que desira brembar aus candidats de que la politica lingüistica en favor de la lenga occitana qu’a d’estar ua prioritat deu Conselh Generau dens las annadas a viéner.

Peu biais d’aqueste communicat que tienem a amuishar aus candidats de tots los costats politics la posicion deus joens biarnés. Qu’èm unanimes tà afirmar que i deu aver ua politica lingüistica de gran amplor de cap a l’occitan en Biarn (senhaletica, ensenhament, formacion, accion culturau…)

La posicion deu noste collectiu de cap a la grafia qu’ei clara. La sola grafia qui sia valedera tà escríber l’occitan (qui podem tanben aperar biarnés o gascon) qu’ei la grafia classica, reconeguda e utilisada per l’Educacion Nacionau, la sola grafia qui sia de bon compréner tau monde e notadament taus joens. Qu’ei sonque dab aquesta grafia que i pòt aver ua inter-compreneson dab los autes parçans occitans.

Au contre de çò qu’ua minoritat de personas pensa, lo Biarn ne deu pas demorar barrat sus si medish. Que partatjam dab un gran nombre de departaments la medisha lenga : l’occitan. Aqueste riquèr que deu estar un factor de communicacion e d’escambi.

Qu’esperam que la seguenta majoritat au Parlament de Navarra, quau que’n sia la color politica, que saberà responer favorablament dens las paraulas e sustot dens los actes a las nostas revendicacions, a las revendicacions de la joenessa.

LOS JOENS BIARNES D’OCCITANIA

PAU, lo 17 de Març de 2011"

losjoensbiarnesoccitania.wordpress.com



Grans de sau

  • Dans le genre t’est pas mal non plus, les traiter de cons sans les connaître
    TU EST QUI TOI VINCENT P pour te permettre ces commentaires de m....

  • ADI§ATS le jouenesse !

    Ke suy un bielh de le lane ! Eskriwe en le boste grafy classike, ne-m agrade pa, mé brigue...
    Ke-bs bourri respounde dap un messatge audio...
    Do you have an e-mail ?
    Amistats
    Garlu$e de le Lëyre

  • Adjectifs malsonnants à part et sans désir d’aviver des polémiques peu productives, il faut bien admettre que ce texte sonne faux :
    "Joens Biarnes d’Occitania",que vou diser aquo ? Les jeunes Béarnais "exilés aux quatre coins de l’Occitanie ?
    N’est-ce pas "joens occitans deu Biarn" qu’ils voulaient dire ? (mais alors ça perdait le côté fièrement béarnais qui paye toujours un peu que donne "joens biarnes" et il a donc fallu adopter la formulation inverse qui veut dire autre chose ...
    Pourquoi "joens" d’ailleurs sinon parce que le jeunisme est supposé mieux reçu que son contraire (politiquement les "vielhs biarnes " ne fait pas recette bien que les locuteurs soient plus nombreux de ce côté là !)
    Ensuite, pourquoi centrer ce rappel utile au respect de la culture locale avant une élection également locale sur la question somme toute secondaire de l’orthographe ?
    Je crains bien que ce soit justement parce que cette question secondaire est essentiellement excluante ; le but vraisemblable de cette proclamation patriotique pourrait bien avoir été prosaiquement de barrer la route aux subventions départementales à l’"enstitut biarnes e gascoun"...
    Tout ceci enrobé d’une phraséologie en effet digne des groupuscules gauchistes (maoistes ou autres,je pencherais plutôt pour trostkystes,mais bon !) des facs bordelaises dans les années 70 .
    Bref, pas terrible, en effet Vincent ! Espérons qu’ils feront mieux à la session suivante ...

  • Pour Vincent et Gerard j’espère bien que l’on va arrêter ici en Béarn de subventionner ce pseudo institut qui n’a d’institut que le nom dont il s’affuble, misérable entreprise de démolition néfaste et inutile que cela vous plaise ou non c’est en bonne voie et heureusement !!!
    Miqueu Arrosères vieilh occitanista deu Biarn !!!

  • Je pense malheureusement que la génération actuelle n’est pas en mesure de tuer le père, qui est pourtant l’acte fondateur de tout renouveau (les occitanistes n’ont-ils pas tué les félibres ?).
    Non pas qu’il faille mépriser les ainés, loin de là, mais il faut savoir fuir les modèles paternels.
    La génération occitaniste a enfanté des clones qui reproduisent par mimétisme le discours de jeunesse de papa.
    C’est profondément ridicule en 2011.

    Pour ce qui est du texte en lui-même, c’est digne d’une rédaction de terminale. Niaiserie politique : qui peut croire que la politique linguistique se doit d’être la priorité du département ? Cela ne peut l’être d’un simple point de vue juridique.
    Toujours cet appel désespéré à l’Etat, ici un de ses démembrements, alors que le problème est celui du désintérêt de ce que l’on appelle la société civile.

    Quant à la confession graphique (seule l’orthographe alibertine permet l’intercompréhension), elle révèle une grande ingénuité, presque attachante.
    Grosso-modo, il faut travestir le gascon pour un bien supérieur, celui de l’intercompréhension de Bayonne à Nice. Zut alors, je croyais qu’elle était également orale.
    Enfin, l’appel à l’ouverture du Béarn est puéril, je ne vois pas en quoi le Béarn des années 2010 serait fermé sur lui, lui qui accueille chaque année de plus en plus de nouveaux venus et s’ouvre aux modes du monde entier.
    Nous ne sommes plus au temps de Caddetou.

    NB : La langue que nous partageons avec un grand nombre de départements français, c’est le français ... même s’il est parfois difficile de reconnaître la même langue dans le sabir moderne marseillais "t’y as vu".

  • Miquèu,
    je ne nourris aucune sympathie particulière pour les thèses de cet EBG (ce que j’en connais) mais utiliser une proclamation ampoulée dans ce genre pour assécher financièrement est du pur jeu politicard.
    Je préfère ceux, comme vous, qui oeuvrent inlassablement dans un sens positif sans s’en prendre à leurs voisins !

  • Autant le mettre ici....
    je suis tombé sur YouTube (chanson de Los de l’Ouzom) sur des commentaires un peut trop occitanistes... alors j’ai mis un message un peu provocateur (en gros, si c’est du béarnais, c’est pas de l’occitan !!)
    voilà la réponse :

    "Vos propos sont faux ! En Languedoc c’est le Languedocien et pas l’occitan , l’occitan en termes scientifique reconnu c’est&#65279 ; , Famille de Langue parlées dans les pays d’oc , donc le Gascon , le Languedocien et etc sont bel est bien de l’occitan , il suffit de se renseigner et arrêter de croire à des idées rétrogrades et faussées par une éducation impérialiste.

    Maintenant si vous n’avez pas d’arguments autre que vôtre seule parole je vous invite à vous renseigner.

    Bien à vous."




Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document