Notre région, c’est la Gascogne !


A Càmer, parçan Mech-Metge :

P. Dibon

lundi 23 août 2010

Arios, Bellocq, Berdoly, Bergay, Bichou, Broca, Dauné, Dinot, Etcheverry, Gascou, Guilard, Houït, Labadot, Labat, Martinhau, Navarroy, Petrissans, Poutou, Verges.
Capou, Grand maysou, Labourdasse, Lahutte, Trouilh.

Bellocq : "beau lieu" (Belloc)
Berdoly : prénom médiéval (Berdoli)
Broca : "taillis épineux" (Brocar)
Dauné : "dame" (Dauna avec mauvaise accentuation ?)
Dinot : aphérèse de Arnaudinot = petit Arnaudin
Etcheverry : "maison neuve" en basque (Etxeberri)
Gascou : "gascon" (Gascon)
Guilard : nom d’origine germanique ?
Labat : "la vallée" (Lavath)
Martinhau : "Martin le forgeron" (Martinhaur)
Petrissans : "Pierre-Sans"
Poutou : "bisou", ici un sobriquet (Poton)
Verges : "vergers" (Vergèrs)

Capou : peut-être une aplologie de Cap-pont = bout de pont ?
Grand maysou : "Grand-maison"
Labourdasse : "la borde de taille importante" (Labordàs) ?
Lahutte : "la hutte" ?
Trouilh : "pressoir" (Trolh)



Grans de sau

  • Bonjour
    Concernant les lieux dits "labourdasse" et "trouilh" j’ai peut-etre une autre explication :
    labourdasse est une mauvaise ferme, car souvent en gascon la terminaison en asse est pejorative ; propriété mal tenue, batiments tres vetustes ou terres de mauvaises qualités ?
    "trouilh" designe effectivement le pressoir, mais en bearnais aussi la truie ! Et souvent dans le language courant cela qualifie une femme qui tient mal sa maison : quine trouilhe aqueste emme !
    C’etait peut etre le cas a l’epoque ou la maison a pris son nom ! A mediter




Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document