Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

langueS occitaneS ?

L’òmi

samedi 31 mars 2007

Que pensez-vous de cette façon de considérer les "langues occitanes" en dénigrant l’occitanisme ?
On a eu un aperçu avec la "contre-manifestation" d’Arles le 17 mars.
Moi personellement, ça me donne envie d’organiser une manifestation dans mon petit village de 500 habitants pour que l’on prenne en compte les différences dialectales et culturelles qui nous opposent aux villages voisins...


L’occitanisme doit s’habituer à l’idée qu’il n’est pas sacrilège de parler de langueS occitaneS (au pluriel).
D’un aute costat, les anti-occitanistes, qui refusent le mot "occitan", et parlent plutôt de "langueS d’oc" devraient considérer le mot "occitan" comme synonyme de "d’oc".

Pour le grand public, l’appellation "dialecte" n’est pas valorisante. Si on veut donner envie d’apprendre le gascon ou le provençal, il est préférable de parler de "langue gasconne" ou "langue provençale".
Et parler uniquement de "langue occitane" (sans autre précision) pour désigner chacune de ses variantes crée la confusion. La distance entre ces différentes variantes est trop grande.
Exemple : quelqu’un qui apprend le gascon sous l’étiquette vague de "occitan" risque d’acheter un dictionnaire, ou un manuel "d’occitan" qui ne lui servira guère, parce que ce sera, par exemple, du languedocien.



Grans de sau

  • A ce sujet, j’ai fait l’acquisition d’un logiciel auprès des éditions "Per noste" qui est intitulé "Gascon logiciel d’apprentissage de l’occitan de Gascogne", qui souligne donc la particularité de la langue gasconne au sein de l’occitanisme.

  • oc aquo bray
    jpierre, où peut-on trouver ce logiciel en oc gascon SVP ?

  • Adishatz lo Medòc,
    j’ai eu ce logiciel aux éditions Per noste www.pernoste.com,
    il est très intéressant.
    le mail est le suivant :
    pernoste @w anadoo.fr
    adresse :
    maison Crestian
    7 av. Francis Jammes
    64300 ORTHEZ

  • Je tempérerais. Un Niçois et un Bordelais se comprennent à 90%.
    Je pense que la Gascogne s’intègre pleinement dans le domaine occitan, ce qui ne l’empêche pas de posséder des racines autres qui lui sont propres dans l’ensemble occitan.
    Elle en fait partie, tout en étant différente. Dans une moindre mesure, c’est vrai aussi de la Provence.

  • Un Niçois et un Bordelais se comprennent à 90%... Quand ils parlent français.




Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document