Notre région, c’est la Gascogne !


Occitanie, les Japonais adorent

« Notre nom est notre étendard, il claque »

jeudi 5 janvier 2017, par Vincent P.


Une très intéressante interview de la présidente de la région Toulouse-Montpellier, révélatrice de beaucoup de choses :

- Le monde économique, nous le savions, était plutôt réticent à une appellation identitaire, jugée pas assez vendeuse à l’étranger : c’est sur son insistance, manifestement, que le sous-titre Pyrénées-Méditerranée, a été ajouté.

- Le seul souci de ces régions, ou plus précisément de leur exécutif, n’a jamais été que le branding et l’obsession publicitaire, celle de se vendre à l’étranger notamment. Ouf, Occitanie est agréable à l’écoute comme terme en anglais !

- On nous parle d’économies d’échelle, mais pour le moment, c’est là le grand scandale de cette réforme, c’est qu’il semble bel et bien que les services, un peu partout, se maintiennent en doublon, pour des raisons évidentes de gestion des ressources humaines d’une administration lambda (on ne peut pas licencier des fonctionnaires territoriaux, négociations avec les syndicats pour la suppression d’emplois, ...).

- Confirmation que l’assemblée délibérante de la grande région Occitanie sera à Montpellier. C’est un symbole mais enfin, savoir que des élus bigourdans ou gersois par exemple délibèrent à Montpellier, à plus de 4h de route, c’est probablement la première fois depuis 2.000 ans, si l’on excepte nos élus à l’Assemblée Nationale.

- Enfin, mais cela ne relève pas de l’article, vous constaterez, à la lecture de la presse, combien le terme "Occitanie" prend : en ceci, Madame Delga n’a pas tort, et profite du combat militant des occitanistes depuis 60 ans, qui sont parvenus, en effet, à imposer le mot dans l’espace public. Pour leur plus grand malheur, il n’a jamais été vraiment que populaire dans l’ancien Languedoc ...


Voir en ligne : [Interview] Carole Delga, présidente de l’Occitanie : « Notre nom est notre étendard, il claque »



Grans de sau

  • Les Japonais adorent ? Me Delga est satisfaite ? Les médias sont content ?
    Alors tout va bien ...dans le meilleur des mondes .
    Le choix de la réunion des anciennes régions , le choix du nom de la nouvelle : un grand exercice "démocratique " et " participatif " ...tout va bien ! Circulez , il y a rien à voir et à comprendre !
    La claque : c’est les GASCONS et les CATALANS qui l’on reçus ...

  • Si les Japonais adorent , les agriculteurs de la Gascogne Gersoise moins ...
    Ses grandes régions , crées dans l’arbitraire et la précipitation sont des monstres administratifs sans budget de fonctionnement à la hauteur de nos besoins .
    Le Gers , département agricole , en souffre et à du mal à se faire entendre de Toulouse et de Montpellier .
    Et se n’est pas le vernis historique inventé pour l’occasion , ni la publicité pour quelques grandes entreprises étrangères qui grossissent un peu plus la région Touousaine qui va aider nos éleveurs de canards et ceux qui veulent se reconvertir dans le bio ...

    PNG - 433 ko
  • Ce logo donne une large place à la composante catalane, comme une compensation au fait qu’elle n’a pas trouvé de place dans le nom de la nouvelle région.
    La croix occitane est supposée représenter aussi la Gascogne, dès lors qu’on considère celle-ci comme une composante de l’Occitanie.
    Bon, tout ça est branlant : d’un côté, avec une Occitanie réduite, on rompt avec le schéma de la grande Occitanie englobant Languedoc, Gascogne, Auvergne, Provence, Limousin... de l’autre on annexe une partie de la Gascogne...

    A noter dans l’article, l’usage de l’adjectif "occitanien" : les « designers occitaniens » ; c’est donc ainsi qu’on nommera les habitants de la nouvelle région "Occitanie" ?
    Il y aura donc des occitans occitaniens, des occitans non occitaniens (ceux qui sont en "Nouvelle Aquitaine" par exemple), des occitaniens non occitans (les catalans entre autres, mais aussi tous habitants de la région Occitanie qui ne se reconnaitraient pas occitans ?)...
    La partie de la Gascogne qui est dans la région Occitanie pourrait ainsi être nommée la Gascogne occitanienne...

  • Le " cahier des charges " était fixé d’avance = tout est dans le titre :" Occitanie " ! Je suppose que si la jeune graphiste originaire d’Auch avait mis quelques couleurs " Gasconne" , ( si elle les connaissaient ...) dans sa composition , le choix se serait porté sur un autre dessin ...
    Je rappel que la Gendarmerie , jusqu’ici imperméable à la doctrine Occitane , a choisie et gardée le lion d’Armagnac pour la représenter en ex -Midi-Pyrénées .

    JPEG - 74.7 ko
  • Et un simple tiercé pour l’ex Languedoc-Roussillon , dont aurait pu s’inspirer nos graphistes en herbe pour la région O.P.M .Mais je suppose que partager un logo avec d’autre nations de langues d’oc , c’est trop pour les Occitaniens ?

    JPEG - 243.1 ko



Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document