Notre région, c’est la Gascogne !


Le "Théâtre de Gascogne"

Nouveau pôle théatral au Moun

jeudi 23 juin 2016, par Tederic Merger

JPEG - 9.4 ko

Un signe de plus (j’en vois pas mal ces temps ci !) que l’identité gasconne est volontiers affirmée - et pas seulement dans la "petite Gascogne" gersoise. Ici, ce sont les autorités culturelles montoises qui s’y mettent...
Gasconha.com joue peut-être un rôle dans tout ça...
Peut-être aussi que la région "Nouvelle Aquitaine", grande ("comme l’Autriche" nous rabâche-t-on) et artificielle, rend encore plus nécessaires des regroupements bien ancrés dans des régions plus réelles, dont l’une s’appelle "Gascogne"...

Le passage de l’article d’Aquitaine Online qui explique le choix du nom (ça vaut le coup de le citer entièrement !) :

« Le nom « Théâtre de Gascogne » permet d’affirmer son positionnement régional et, de fait, sa centralité géographique, puisqu’il fait référence à une entité naturelle et culturelle. Il permet une ouverture tout aussi naturelle vers le Gers, le Béarn et le Sud Gironde.
Pourquoi la Gascogne ?
La référence historique, géographique, linguistique et naturelle est à considérer dans ses dimensions fédératrice, locale et localisable. Ce nom, qui prend appui sur une Gascogne ouverte, métissée et moderne, traduit la volonté de créer des passerelles avec le territoire. Il assume son héritage traditionnel, mais s’ancre dans la réalité et se tourne vers l’avenir. La référence à la Gascogne - région qui a très fortement inspiré les artistes - s’explique en raison de la volonté du Théâtre de s’ancrer dans son territoire et d’affirmer son ouverture en établissant un dialogue constant avec son environnement direct. »


Voir en ligne : Théâtre de Gascogne : une identité structurante qui fait sens dans les Landes



Grans de sau

  • Oui c’est assurément un bon signe.
    Encore que je ne vois pas dans l’article de Lin Yao Wang (mais si !) dans Aquitaineonline de référence à la culture et encore moins à la langue gasconne.
    Mais par contre une de ces juteuses phrases d’hexagonal que je ne résiste pas à reproduire et qui mériterait de Renaud le qualificatif de "blabla", cette fois tout à fait justifié :
    " le projet souhaite ... participer au rééquilibrage culturel régional en positionnant le Théâtre de Gascogne comme un lieu référent à l’échelon départemental et identifié au niveau régional est un départ vers toujours plus de collaborations. C’est une invitation à construire ensemble une culture de proximité.
    Les structures régionales soutenues au sein de la Nouvelle Aquitaine."
    Bref, pas mal mais peut mieux faire auraient dit nos vieux maitres d’école !

  • Il faut distinguer ces "juteuses phrases d’hexagonal" (avec encore une fois ce mot "référent" auquel je deviens allergique à force...), que Lin Yao Wang a forcément copié dans le discours institutionnel*, et l’appellation "de Gascogne" qui elle, s’adresse au grand public.

    Ce qui nous importe, c’est que le thème "Gascogne" est heureusement choisi pour se rendre plus populaire et lisible. Pour marquer aussi que le Moun ne s’enferme pas dans les frontières départementales - ni (méga)régionales... Bravo !

    La langue de bois institutionnelle hexagonale, elle, a d’autres destinataires : la Nouvelle Aquitaine, la DRAC, Paris... dont il faut bien obtenir le soutien, j’imagine...

    * C’est trop souvent le cas avec les articles d’AquitaineOnline.

  • Purée, il se passe quelque chose à Mont de Marsan !!

  • @Trobat

    Vous êtes méchant pour ces pauvres Montois. Il se passe toujours quelque chose à Mont-de-Marsan. Et puis je vous rappelle qu’ils ont fait une excellente saison de rugby et mis une déculottée à Dax.

  • On rigole, on rigole !
    C’est super qu’un lieu comme ça existe. Je suis content pour les montois.




Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document